Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Tentative de braquage à Amoutivé : le bilan du ministre de la Sécurité fait froid dans le dos

Date:

Le ministre de la Sécurité, le général Yark Damehame est revenu, lundi 24 octobre au soir, sur cette « tentative de braquage » d’un convoi de fonds dans un communiqué. Dans son bilan, on note que le braquage a tué deux personnes et a blessé douze personnes ce lundi à Lomé.

« Ce convoi composé d’un véhicule transportant des fonds, d’un véhicule et de motos d’escorte des éléments des services de sécurité progressant du grand marché en direction de l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma est tombé dans une embuscade tendue par 6 braqueurs armés et à dos de 3 motos sans plaques à hauteur du feu tricolore du marché d’Amoutiévé », précise le général Yark.

« Les échanges de coups de feu ont malheureusement causé la mort de deux personnes, un élément de l’escorte et un mineur de 4 ans et la blessure par arme à feu de douze personnes à savoir : six éléments des forces de sécurité et six civiles. Les blessés sont évacués au CHU Sylvanus Olympio où ils sont pris en charge en soins intensifs aux urgences», poursuit le communiqué.

Le ministre souligne que le convoi « a réussi à poursuivre sa mission jusqu’à destination et une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cette tentative de braquage ».

Ce dernier a invité les populations « à plus de vigilance et de collaboration avec les forces de défense et de sécurité à l’approche de ces périodes de fin d’années, pour mettre hors d’état de nuire les délinquants de tout genre qui perturbent la quiétude de nos populations ».

Le général Yark «recommande en outre aux concitoyens, d’éviter d’encombrer les emprises des voies publiques pour faciliter, en cas de besoin, les interventions des forces de sécurité».

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société