33 C
Lomé
2 décembre 2020
Le Nouveau Reporter

Togo: À peine la 4G installée, place à la 5G

 

Le monde des télécommunications est à l’ère de la 5 G. Pour ne pas rester en marge de cette révolution, le gouvernement togolais vient de donner son aval à la société de téléphonie mobile togocel pour son expérimentation. C’est ce que nous apprend le site “Togo first”.

Cette phase expérimentale devrait à en croire les nouveaux propriétaires de togocel, le groupe malgache Axian et le fonds d’investissement Emerging Capital Partners (ECP) (63% des parts de marché de la téléphonie mobile) démarrer à partir de l’année prochaine. Le groupe malgache devient ainsi le premier du duopole Togocel-Moov à obtenir ce sésame.

L’accord des autorités obtenu l’opérateur togolais, va pouvoir effectuer dans des conditions réelles, avec de vrais équipements réseaux, un test grandeur nature de la 5G. Le gouvernement entend ainsi moderniser et démocratiser l’accès à l’internet, et de devenir une référence régionale dans le digital sur les 5 prochaines années.

Et déjà des chiffres témoignent des efforts du Togo pour le déploiement et la commercialisation des technologies 3G et 4G ave un taux de pénétration de l’Internet fixe et mobile, toutes technologies confondues, passé de 49,5% en 2018 à 61,7% fin 2019. Une tendance haussière induite notamment par la croissance du taux de l’internet haut débit fixe et mobile qui a atteint 43,96% en 2019 contre 34,26% en 2018, soit une augmentation de 9,7 points de pourcentage.

La futur 5G va marquer, un tournant décisif dans l’écosystème du numérique au Togo. A en croire certains experts, cette technologie qui se sert essentiellement des relais antennes, peut s’avérer comme une solution aux problèmes techniques, rencontrés souvent dans le déploiement de la fibre optique à l’intérieur du pays.

Avec ce « pré-permis » la vision de l’actionnaire majoritaire Agou Holding pour le développement des télécommunications et du numérique se précise. Il faut rappeler que lors de la prise de contrôle du Groupe Togocom, il annonçait un plan d’investissement de près de 245 millions d’euros (160 milliards FCFA) qui s’étend sur une période de 7 ans. Avec cette phase expérimentale, le Togo s’aligne derrière les pays comme l’Algérie, la Tunisie ou encore le Sénégal qui ont, dans la même veine, lancé des programmes expérimentaux de la 5G.

En Afrique, seul le Lesotho grâce à l’opérateur Vodacom, avait en effet lancé le tout premier réseau commercial de la 5G en 2018.