Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo : Affoh Atcha-Dédji est aussi pétrifié par le vagabondage en vogue dans les écoles

Date:

Beaucoup de médias parlent de « scandale sexuel » ou de « dépravation sexuelle » en milieu scolaire ; ce n’est pas exagéré. Les apprenants togolais ont repris les cours de la plus mauvaise des manières. Des vidéos non-stop, tournées dans les établissements, circulent abondamment sur les réseaux sociaux. Les images montrent clairement des écoliers qui s’adonnent à la fellation, dansent le twerk, s’embrassent, se déshabillent, escaladent les murs, etc. Le ministre des Enseignements primaire et secondaire, Affoh Atcha-Dédji les a également vues. Il est choqué et a pris des dispositions.

Le président du Parti des Togolais, Nathaniel Olympio l’avait interpellé à prendre des mesures drastiques face à ces comportements indécents qui salissent l’image du secteur de l’éducation au Togo.

« Monsieur le ministre, il y a eu une scandaleuse dérive dans les établissements secondaires du Togo. Vos mesures les plus urgentes sont attendues pour assainir le cadre d’enseignement de nos enfants », avait tweeté l’homme politique.

En réponse, le ministre a affirmé : « Tout comme vous, c’est avec pétrification que j’ai découvert ces images qui sont scandaleuses. Nous avons réussi à identifier ces écoles et des procédures sont enclenchées pour que les responsabilités soient situées ».

Voilà qui devrait rapidement mettre un terme à ces actes qui provoquent l’abasourdissement général au sein de l’opinion publique.

Lire également : Fellation, twerk, boucan en milieu scolaire, à qui la faute ?

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img