27.2 C
Lomé
25 janvier 2022
Le Nouveau Reporter

Togo/Culture de la paix : des journalistes formés sur l’utilisation citoyenne des technologies

Des journalistes togolais ont pris part, le 25 novembre 2021 à Lomé, à un atelier de formation et de sensibilisation sur l’utilisation citoyenne des technologies de l’information au service de la culture de la paix.

Organisé par le ministère des Droits de l’homme, de la Formation civique et des Relations avec les Institutions de la République (MDHFCRIR), l’atelier a été axé autour de trois grands thèmes notamment « État de droit, démocratie et liberté d’expression et d’information », les « Médias et NTIC face aux enjeux de la protection des données à caractère personnel dans un contexte démocratique » et sur « Médias et utilisation citoyenne des NTIC au service de la culture démocratique.

Les médias constituent un élément essentiel dans la création et le développement d’une culture démocratique dans tout pays. Les médias peuvent mettre en place les conditions favorables au bon fonctionnement de l’espace public et de la démocratie.

Quels sont les facteurs d’ordre technologique qui fragiliseraient aujourd’hui, au Togo, le lien entre les nouveaux médias et la démocratie au regard de la jouissance de la liberté d’expression ? D’où la présente formation.

Au total, une trentaine de participants dont une vingtaine de professionnels de média à Lomé ont pris part à cet atelier.

Comme l’a expliqué le panéliste Dr. Messanvi Etim, Juriste au ministère de l’économie numérique et de la transformation digitale « La liberté d’expression du journaliste s’arrête là où commece le droit à la vie privé d’une personnalité publique » et donc le journaliste doit faire appel à sa conscience professionnelle devant certains faits.

Pour le panéliste Pahamlong Tagba, chargé d’étude à la Direction de la formation civique, « La ligne entre le permis et l’interdit est très fine ». L’atelier a permis aux participants et aux formateurs de mener une réflexion d’ensemble sur leur contribution au renforcement de la culture démocratique tout en mettant l’accent sur comment utiliser au mieux les NTIC au service de la démocratie et pour montrer que l’éthique et la déontologie sont au centre du développement démocratique et en sont un élément constitutif.

Les participants ont formulé le vœu d’élargir cet atelier de formation aux autres professionnels de média à travers les autres régions du Togo.

Au sortir des travaux, les journalistes participants ont été sensibilisés sur l’utilisation citoyenne du numérique ou des NTIC au service de la culture démocratique/de la démocratie.

Lire aussi : Évaluation de la feuille de route 2020-2025: le deuxième séminaire du gouvernement Dogbé en cours