Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo/Cyclisme : quatre anciennes gloires honorées à travers une course à Lomé

Date:

L’association des anciens cyclistes du Togo, à travers une course à Lomé, a rendu honneur à 4 anciennes gloires du cyclisme togolais. L’événement s’est déroulé ce dimanche 11 décembre 2022 à Lomé en présence du président de la Fédération togolaise du cyclisme, du représentant du ministre des Sports et des loisirs et des présidents des associations du cyclisme togolais et plusieurs amoureux du cyclisme.

Il s’agit des doyens : DOKE Semekono, THOMPSON- GOZOH Mensah Amenakpo, BADAGBON Kossi Simon, YOROU Abdoulaye qui ont beaucoup défendu la couleur nationale. « Nous leur devons cette reconnaissance depuis mais faute de moyens c’est seulement aujourd’hui qu’on a pu le faire. Nous rendons grâce à Dieu »,  a précisé Folivi Messan.

Pour ce dernier, ancien coureur d’Agaza, ancien capitaine des Aiglons, ancien capitaine national, ancien coureur de l’équipe renaissance 2000 du Gabon et actuel président de l’Association des anciens cyclistes sympathisants du Togo, cet évènement est initié pour honorer effectivement ceux qui ont représenté le Togo dans le cyclisme dans les années 1970-1980.

« Dans ces années, ceux à qui nous rendons gloire aujourd’hui, ont beaucoup fait pour le cyclisme togolais. Le parcours est trop long. J’ai débuté le cyclisme en 1980, en 1985, j’ai mon entrée dans l’équipe nationale. Ce sont les grands doyens DOKE Semekono, THOMPSON- GOZOH Mensah Amenakpo, BADAGBON Kossi Simon, YOROU Abdoulaye qui faisaient la loi sur les trajets du tour cycliste au Togo », a-t-il témoigné.

«Dans notre parcours aussi nous avons fait de notre mieux. Moi par exemple j’ai fait le jeu olympique de Nairobi, le tour de la côte d’Ivoire en 1985 et le Gabon. Le parcours est aussi difficile mais pourtant on tient », a fait savoir Folivi Messan.

Pour lui, honoré ces gloires, c’est leur démontrer notre reconnaissance pour le travail qu’ils ont fait pour le Togo et surtout pour le cyclisme togolais.

Après 50 ans de course, ces doyens au nombre de 4 notamment sont encore au point et résistants. Ils ont pour la circonstance démontré leur savoir-faire en faisant une course cycliste dans les artères de Lomé. Histoire de montrer à la nouvelle génération non seulement les secrets du jeu mais aussi leur détermination et abnégation à vaincre.

« Nous ne pouvons qu’encourager la jeune génération. Ils font de leur mieux mais pour les jeunes depuis 1985 nous avons fait un record. Nous avons quitté Lomé on a fait Aného, Tabligbo, Anfouin Tsevié et Lomé. Et c’est Yao Dosseh Djossou qui était le premier, moi j’étais le troisième. Le temps qu’on avait fait, une vitesse moyenne de 37 kilomètre à l’heure jusqu’au jour d’aujourd’hui aucun de nos jeunes ne l’a pas fait. On leur souhaite beaucoup de courage pour qu’ils puissent suivre nos pas », a relaté Folivi Messan.

Satisfait des gestes de reconnaissance en leur faveur, ceux-ci ont remercié les organisateurs pour ces actions. Ils ont remercié  tous les participants et surtout le président de la Fédération togolaise du cyclisme et l’association des journalistes sportifs et tous les médias.

Un hommage mérité a été aussi fait en l’honneur de Francis Ducreux, promoteur du tour cycliste togolais de 1985- 2021, décédé en 2021.

A la fin, les anciennes gloires du cyclisme togolais ont reçu des diplômes d’honneur pour le travail abattu. Il faut dire que plusieurs prix ont été octroyés aux différents participants sponsorisés par BB Lomé, Napoleon, Secmi Agri, Nissan, SNB, Auto école Basilea, AGMS TRANS.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société