Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo / Démocratie: les vérités de l’enquête ERI – ESI sur la liberté de presse, les élections, les égalités devant la loi

Date:

Le rapport de synthèse, publié en juillet 2019 de l’Enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel (ERI-ESI) conduite en 2017 pour le compte du Togo a été question d’une enquête sur un échantillon de 7200 ménages, a porté sur six facteurs notamment la liberté d’expression, la liberté de la presse, l’égalité devant la loi, les libertés politiques, les élections libres et transparentes et l’absence de discrimination.

Baptisées « La perception globale des fondamentaux de la démocratie au Togo est plutôt très bonne : la main sur la conscience des chiffres de l’Enquête ERI-ESI » par Koffi Sodokin, enseignant-chercheur à l’Université de Lomé, les études ont abouti aux résultats et statistiques.

Les six principaux facteurs on été regroupés en trois points dont la perception du respect des principes démocratiques au Togo, les déterminants de l’appréciation de l’état de la gouvernance au Togo  et la perception du bonheur et le fonctionnement global de la démocratie au Togo.

Perception du respect des principes démocratiques au Togo

Pour le compte du Togo, les premières analyses naïves des données de l’enquête ERI-ESI en 2017 montrent que les Togolais ont une très bonne perception des principes fondamentaux de la démocratie au Togo. A cet effet, 91% des togolais pensent qu’il y a une liberté d’expression et une liberté de la presse au Togo. 89% pensent qu’il y a une égalité devant la loi et 92% sont d’accord qu’il y a une liberté politique.

En rapport avec les perspectives liées à la transparence des élections, 89% des Togolais interrogés par l’enquête ERI-ESI pensent que les élections sont libres et transparentes au Togo et 90% pensent qu’il y une absence de discrimination. Ces résultats confirment globalement une amélioration vers un meilleur système démocratique et de droit au Togo comme l’a relevé récemment l’indice sur l’Etat de droit du World Justice Project (WJP) en 2020.

Etat de la gouvernance au Togo

Le premier résultat est relatif à la perception des Togolais sur le niveau d’information sur les efforts du gouvernement en relation avec la liberté d’expression, la liberté de presse, l’égalité devant la loi, la liberté politique, les élections libres et transparentes, l’absence de discrimination, la liberté d’association et la gouvernance globale.

Sur ce point le coefficient de corrélation entre les informations sur les efforts du gouvernement et la liberté d’expression (+0,303) est positif et statistiquement significatif et révèle que les Togolais pensent globalement qu’ils sont parfaitement informés sur les efforts du gouvernement pour l’amélioration de la liberté d’expression.

Le coefficient de corrélation entre les informations sur les efforts du gouvernement et l’égalité devant la loi (+0,228) est positif et statistiquement significatif et nous dit que les Togolais pensent qu’ils sont bien informés sur les efforts du Gouvernement pour l’amélioration de l’égalité devant la loi. Le croisement révèle également que les Togolais pensent que le Gouvernement fournit suffisamment d’effort pour garantir des élections libres et transparentes avec un coefficient (+0,324) positif et statistiquement significatif.

« Les togolais ont une très bonne perception du rôle de la justice dans l’amélioration la liberté d’expression, la liberté de presse, l’égalité devant la loi, la liberté politique, les élections libres et transparentes, l’absence de discrimination, la liberté d’association et de la gouvernance globale. Les togolais qui ont participé aux élections passées pensent qu’il y a une très bonne amélioration de la liberté d’expression, la liberté de presse, l’égalité devant la loi, la liberté politique, les élections libres et transparentes, l’absence de discrimination, la liberté d’association et la gouvernance globale », a révélé
l’Enquête régionale intégrée sur l’emploi et le secteur informel (ERI-ESI).

Perception du bonheur fonctionnement global de la démocratie au Togo

Les résultats montrent que 84% des togolais pensent globalement que la démocratie fonctionne bien (48% pour un bon fonctionnement et 36% pour un fonctionnement moyen). Sur l’état du bonheur, 61% des togolais ont exprimé qu’ils sont heureux (Graphique 3). Ce dernier résultat corrobore le récent classement du World Hapiness Index 2020 où le Togo a réalisé la deuxième performance au monde en variation absolue sur l’amélioration du bonheur de vivre.

Lire aussi : Le Togo a levé 27,5 milliards FCFA sur le marché régional

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img