30.1 C
Lomé
24 mai 2022
Le Nouveau Reporter

Togo : désormais une indemnité mensuelle pour les directeurs du préscolaire et d’école primaire publics

Par un arrêté interministériel, le ministre de la Fonction publique, Gilbert Bawara et celui des Enseignements primaire, secondaire et technique, Dodzi Kokoroko, décident d’une indemnité mensuelle fixe de 12.000 francs CFA pour les directeurs du préscolaire et d’école primaire publics, relativement à leur indemnité de fonction.

Ces indemnités, autrefois pas fixes, ne prennent plus en compte le nombre d’adjoints et de classes. Un directeur d’établissement, qu’il ait sous lui plus de monde ou pas, aura 12.000 francs CFA comme indemnité de fonction, soit 144.000 francs par an, rapporte « globalactu.com ».

« L’indemnité de fonction de directeur du préscolaire et d’école primaire s’applique aux fonctionnaires nommés par arrêtés du ministre de tutelle. L’indemnité mensuelle n’est pas liée au nombre de sections, de classes, d’élèves ou d’enseignants qu’encadre le directeur bénéficiaire », stipulent les articles 2 et 3 de l’arrêté interministériel.

Avant cet arrêté, le montant de l’indemnité de fonction de directeur n’était donc pas fixe. Selon que le directeur encadre une, 2 ou plusieurs classes, elle allait de 7235 francs à 19.281 francs CFA. Selon les confrères, cette indemnité fixe de fonction s’applique déjà au niveau secondaire.

Lire aussi : Edem TENGUE salue les performances réalisées par le Port autonome de Lomé