Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo/eau potable: quelques manifestations tangibles des efforts du gouvernement dans le cadre la feuille de route 2025

Date:

Garantir à tous les Togolais, le service social de base, notamment l’accès à l’eau potable: tel est l’objectif prioritaire inscrit dans la feuille de route gouvernementale Togo 2025. Ainsi, le gouvernement a réalisé des progrès dans ce secteur de sorte que 85% des ménages ont accès à l’eau potable au plan national avec la sécurisation de l’approvisionnement en eau dans le Grand Lomé.

Cependant, pour venir à bout de cette priorité majeure qu’est l’accès en eau potable, le gouvernement multiplie les efforts malgré l’environnement économique national défavorable marqué par la récente crise sanitaire. Il y a notamment l’achèvement des projets d’adduction en cours de réalisation, pour toucher plus de deux millions de personnes.

Les résultats enregistrés pour l’année 2021, montrent plusieurs réalisations et équipements installés. Ils ont permis de desservir environ 93 890 personnes supplémentaires en milieu rural. Respectivement en milieu semi urbain et milieu Urbain, les travaux ont permis de desservir une population supplémentaire de 413 817 personnes et 262 284 habitants. Le taux de dessert est d’après les chiffres de fin 2021 de 69,49 % en milieu rural ; 52, 88 % en milieu semi-urbain ; 60, 25 % en milieu urbain et 61,53 % au plan national.

Egalement, il faut noter que plusieurs actions sont en cours : les projets PEAT1 & PEAT2 ; le Projet d’amélioration de l’alimentation en eau potable de la ville de Lomé-Phase 2 ; le Projet d’amélioration des conditions sanitaires en milieu scolaire et rural des régions des Savanes et de la Kara (PASSCO 2) ; le Projet d’Alimentation en Eau Potable des centres semi-urbains du Togo (PAEPCSU); le Projet de Renforcement et d’Extension des Systèmes d’Alimentation en Eau Potable des villes de Agou Gadzepe, Blitta ; le Projet d’alimentation en Eau Potable de la ville de Kara et ses environs ; les travaux d’urgence de réalisation de forages et les travaux de forages sur les ZAAP (Zones d’Aménagement Agricoles Planifiées), etc.

Ces dernières années, d’autres actions ont été menées pour améliorer la gouvernance du secteur, l’adhésion du Togo à la Convention des Nations Unies sur l’Eau et la récente table ronde sur le financement de l’accès à l’eau au cours de laquelle les autorités togolaises ont présenté aux différents partenaires financiers, la stratégie nationale d’accès universel à l’eau potable et à l’assainissement.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société