31 C
Lomé
12 mai 2021
Le Nouveau Reporter

Togo/ Élevage : un plan stratégique pour le secteur

A travers une étude menée par le ministère en charge de l’élevage, lors des rencontres régionales sur le futur plan stratégique du secteur de l’élevage, du 16 mars au 7 avril 2021, il a été révélé que le Togo a cumulé des retards dans le domaine. Cette situation a amené les participants à proposer des mesures adéquates pour une promotion durable de l’élevage au Togo.

Le diagnostic fait par les acteurs du secteur de l’élevage montre que le Togo affiche un résultat décevant en matière de produits carnés. Cette même étude démontre que seulement 55% y sont produits au plan national.

Ainsi, Antoine GBEGBENI révèle lors du lancement des sessions à Kara que « C’est dire que malgré les efforts consentis, il reste encore du travail ».
Face à cette réalité, le gouvernement a décidé selon “24heure info”, de se focaliser sur point d’honneur sur la promotion de l’élevage.
« pour sortir notre pays de sa dépendance de l’extérieur en produits carnés et améliorer la balance commerciale en évoluant vers de véritables entreprises de production, de transformation, de distribution et de services et donc de promotion de l’emploi et de production locale », a déclaré le ministre.

Pour ce fait, un plan stratégique est ainsi élaboré. Celui-ci, prendra en compte toutes les spécificités de la région pour une promotion durable de l’élevage au Togo. C’est pour afin déterminer les actions à mener dans chaque région du pays.

Rappelons que le Togo importe de nos jours, environ 30 000 têtes de bovins, 40 000 petits ruminants, un million de volailles sur pied et plus de 10 000 tonnes de viande pour couvrir les besoins de la population, entraînant des pertes de devises estimées à plus de 21 milliards FCFA par an, en moyenne.

Une situation qu’il compte dorénavant supprimer.