29.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Togo : « Jamais, jamais le Togo n’a utilisé de vaccins périmés et nous n’utiliserons jamais de vaccins périmés », Prof Didier Koumavi Ekouévi

Au lendemain de la prorogation de 12 mois de l’Etat d’urgence sanitaire au Togo par le parlement togolais suite à la demande (14 septembre) du chef du gouvernement, Victoire Tomégah-Dogbé, des rumeurs selon lesquelles des vaccins périmés seraient administrés au Togo ont fait surface. « Il n’y a jamais eu de vaccins périmés administrés au Togo », a démenti ce 20 septembre, le président du Conseil scientifique, Prof Didier Koumavi Ekouévi, sur une radio privée.

« Jamais, jamais le Togo n’a utilisé de vaccins périmés et nous n’utiliserons jamais de vaccins périmés », a insisté Prof Didier Koumavi Ekouévi. Propos rapportés par Savoir News. « Nous avons reçu le lot de vaccins Johnson and Johnson le 5 août 2021. La date de péremption marquée sur le vaccin, c’est mai 2023 », a précisé le président du Conseil scientifique.

« Là où il y a eu responsabilité de notre part c’est qu’il y a des erreurs de transcription et c’est seulement dans un centre où la personne a mis +mai 2021+ au lieu de +mai 2023+. C’est une responsabilité de notre part, nous allons continuer à sensibiliser et à bien former les personnes dans les centres de vaccination ».

« Les dates de péremption sont bien marquées sur chaque emballage, elles sont également marquées sur les flacons et tout le monde peut demander à regarder les dates de péremption sur les flacons », a-t-il expliqué.

« Le nombre de cas est en train de baisser. Nous sommes passés, cette semaine, sous la barre de 1.000 cas et c’est la première fois que nous enregistrons ce chiffre depuis 5 semaines. Le deuxième bon résultat: c’est le taux de positivité. On enregistrait des taux très élevés situés entre 12 et 13%. Nous sommes passés en dessous de 10% (autour de 9%). Et pour la première fois, nous avons le nombre de cas actifs qui a baissé », a salué Prof Didier Koumavi Ekouévi.

« Aujourd’hui, à peu près 270.000 togolais ont reçu les deux doses, soit une couverture de 5,6%. Ce que nous avons constaté, c’est qu’il y a un engouement et nous estimons que cela va continuer. La semaine dernière, nous avons vacciné à peu près 151.000 personnes, alors que dans les semaines précédentes, on vaccinait à peu près 46.000 personnes. Il nous reste entre 850.000 et 900.000 doses, ce qui nous permettra de tenir six semaines à ce rythme. Il faut que le gouvernement fasse tout pour mettre à disposition des vaccins », a-t-il lancé.

A la date du 16 septembre, 562.551 personnes ont été vaccinées, soit une couverture vaccinale de 11,7% par rapport à la population éligible (18 ans et plus), a-t-il dévoilé.

Lire aussi : Mme Sandra Ablamba Johnson plaide pour une relance des économies des pays les moins avancés