Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo: la fin du Mois de l’Amnistie Africaine 2022 marquée par la destruction de plus de 1500 armes collectées

Date:

«Faire taire les armes d’ici 2030″. C’est le projet institué per l’Union africaine ( UA) depuis 2017. Objectif: permettre aux civils la remise volontaire et la collecte des armes à feu illégalement détenues sur le continent. Ainsi, pour confronter l’engagement du Togo dans la lutte contre la prolifération, la circulation et le trafic des armes légères et de petits calibres (ALPC), une cérémonie de destruction de ces armes collectées a eu lieu ce mardi 4 octobre 2022 sur le site du champ de tirs d’Agoè-Nyivé à Lomé.

C’était dans le cadre de la célébration du mois de l’Amnistie (MAA) observé chaque année en septembre. Au total 1507 armes (artisanales, fabriquées, importées, de guerre, pistolet)) ont été incinérées en présence des acteurs impliqués et des chefs traditionnels.

” La destruction des armes est une prescription des différents instruments internationaux en la matière notamment le programme d’Action des Nations Unies visant à prévenir, combattre et éliminer le commerce des armes légères et de petits calibres, leur minutions et matériels annexes”, a expliqué Jonas Paka, Point focal du MAA au Togo.

D’après lui, cette destruction revêt plusieurs avantages entre autres: “rétablissement de la paix dans les zones post-conflits, meilleur contrôle des stocks d’armes appartenant aux Etats et la réduction du risque de vols d’armes au niveau des stocks légaux”.

Le bilan des activités inscrites au programme de ce MAA célébré cette année au Togo, a été satisfaisant. Au-delà de la remise volontaire, il y a aussi le travail remarquable des forces de défense et de sécurité qui ont permis de collecter 1 507 armes. Ce sont ces armes qui ont été détruites aujourd’hui. Cette activité vient ainsi boucler le Mois de l’amnistie au niveau opérationnel », a ajouté M. Paka.

Cette année, le Togo a célébré l’évènement avec l’appui du Bureau de Désarmement auprès des Nations Unies (UNODA) et la Commission de l’Union Africaine.

Lire aussi: Mois de l’Amnistie de l’UA: le CNLPAL donne le déclic de toute une batterie d’activités

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img