23.1 C
Lomé
8 août 2022
Le Nouveau Reporter

Togo : la Foire Internationale de Lomé se relance avec 1000 exposants et 300 000 visiteurs attendus

La foire internationale de Lomé (FIL) va se relancer! Pour sa 17ème édition prévue pour se tenir du 30 novembre au 18 décembre 2022, après 2 ans de suspension pour cause de Covid-19, le lancement officiel d’avoir lieu ce vendredi 29 juillet.

Cette fête foraine qui fait la part belle à plusieurs pays de par le monde, se tiendra au Centre togolais des expositions et foires (CETEF), son foyer connu, avec pour thème : « compétitivité des biens et services pour la relance économique post-covid ».

C’est le ministre du Commerce, de l’industrie et de la consommation locale, Kodjo Adedze qui a présidé la cérémonie de lancement en présence de plusieurs membres du gouvernement, des députés, des maires, des chefs traditionnels, de potentiels exposants, de partenaires et autres.

« Après 2 années de pause, la FIL reprend de plus belle et offre aux exposants l’occasion de rattraper les affaires perdues depuis ces années de suspension. La 17ème foire vient redonner un espoir de vivre aux affaires dans notre pays », a précisé Comlan Yakpey, secrétaire général du ministère du commerce, Directeur par intérim du CETEF.

Le ministre du Commerce en lançant l’évènement a mis l’accent sur tout l’intérêt du gouvernement togolais pour cette édition. En effet, cette première édition post-Covid de la foire se tiendra dans un contexte économique caractérisé par la hausse généralisée des prix des produits de première nécessité sous l’effet conjugué de la crise sanitaire, de l’extrémisme violent et de la guerre russo-ukrainienne. Un contexte qui a donné un coup dur aux activités économiques mettant sérieusement en difficulté les économies.

« Pour éviter que cette contraction ne perdure dans le temps, il est primordial non seulement de repenser nos mécanismes de résilience face aux chocs endogènes et exogènes mais aussi et surtout de prendre des mesures urgentes de renforcement des capacités productives, de transformation et de commercialisation de nos produits agricoles et extractives pour une reprise rapide », a-t-il déclaré.

Cette édition vient donc à point nommé pour redonner de l’espoir aux entreprises nationales et sous régionales. Il s’agit à travers cette édition de donner une bouffée d’oxygène aux entreprises éprouvées par 2 années de crise économique mondiale, avance le ministre tout en invitant toutes les entreprises de tous les secteurs d’activité à venir exposer à la foire de Lomé.

La 17ème FIL sera marquée par des innovations dont la digitalisation des stands et des tickets d’entrée. Ces innovations permettront de limiter les contacts physiques afin de lutter plus efficacement contre la propagation de la maladie à coronavirus. Elle va accueillir près de 1000 exposants et plus de 300 000 visiteurs.