Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Togo: la participation du volontariat au développement local (étude en cours)

Date:


Depuis le lancement du volontariat national et notamment l’opérationnalisation de l’Agence nationale du volontariat au Togo (ANVT), de milliers de volontaires nationaux (VNC et VEC) ont été déployés dans les communautés, auprès de structures locales de développement (ONG, collectivités locales, organisations à base communautaire) pour les accompagner dans leur processus d’autonomisation, de renforcement de capacités, de mobilisation de ressources et de moyens, et de prise de décisions pour la promotion du développement local, constate “l’Union pour la Patrie” dans sa parution N°1457 du 16 Juillet 2021.

Selon le confrère, à l’ANVT, une étude en cours permettra de mesurer la contribution des volontaires nationaux au renforcement de la gouvernance locale dans les collectivités locales au Togo. La décentralisation étant à ses débuts mais effective, l’étude permettra également de voir en quoi le volontariat (national) peut contribuer à mobiliser les ressources et les moyens pour sa gestion.

Le 7 juillet dernier à Lomé, précise le journal, des acteurs du volontariat national et des personnes ressources ont participé à une rencontre dans le cadre de l’étude sur la contribution du volontariat national au renforcement de la gouvernance locale au Togo. Cette rencontre consultative vise à partager avec les acteurs, la note de cadrage de l’étude et à recueillir leurs avis, dans une démarche inclusive et concertée pour la bonne conduite de l’étude, estime l’Agence du volontariat.

S’en suivra l’étude proprement dite, la revue documentaire ; la collecte auprès des informateurs clés identifiés et l’analyse des données et enfin l’élaboration du rapport de l’étude et diffusion. Ce rapport permettra d’informer et de sensibiliser l’opinion sur la contribution du volontariat national au renforcement de la bonne gouvernance ; et de susciter davantage l’intérêt des acteurs sur la question et explorer les pistes d’amélioration de la démarche d’intervention, pour plus d’impact.

Le confrère rappelle que le volontariat est reconnu comme un puissant outil pour la mise en œuvre des ODD, par l’Assemblée des Nations Unies en décembre 2015. A cause de son implication à prendre à cœur la problématique de l’évaluation de la contribution du volontariat au développement, ainsi l’ANVT a initié depuis 2017 un dispositif de collecte de données sur la contribution des volontaires au développement de quatre secteurs : Education, Santé, Environnement et Agriculture.

Et, dans son Plan stratégique (2020-2024), l’ANVT entend ainsi «soutenir le processus de décentralisation et de gouvernance locale, et la mise en œuvre du PND».

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img