31.6 C
Lomé
4 décembre 2021
Le Nouveau Reporter

Togo: le gouvernement anticipe pour éviter la flambée des cas de Covid-19

Bientôt les fêtes de fin d’année, le gouvernement a peur des flambées de contamination au coronavirus. C’est pourquoi le ministère de la culture et du tourisme a acté vendredi à l’issue du conseil des ministres, de nouvelles mesures complémentaires pour le secteur et ont décidé d’anticiper.

Ainsi ils décident d’accélérer la vaccination pour que la période des fêtes se passe en toute sérénité et sans une flambée des cas.

Selon républiquetogolaise des mesures ont été adoptées dont les demandes d’autorisation. Selon le gouvernement toute demande d’autorisation relative à l’organisation d’une activité culturelle doit porter mention de l’effectif des participants et être introduite huit jours au moins avant la date de réalisation de l’activité.

La participation à toute activité culturelle est subordonnée à la présentation d’une preuve de vaccination contre la covid-19 ou d’un test négatif (PCR de moins de 72 heures ou test antigénique payant sur place ou la veille).

Les professionnels en résidences artistiques (résidences d’écriture ou de création doivent disposer d’une preuve de vaccination contre la covid-19 ou être soumis au test antigénique payant sur place toutes les 72 heures.

Les professionnels ou artistes sur scène et en spectacles vivants, doivent disposer d’une preuve de vaccination contre la covid-19 ET d’un test d’un test négatif (PCR de moins de 72 heures ou test antigénique payant sur place ou la veille).

Le déploiement de dispositifs mobiles de vaccination à l’entrée des lieux dédiés aux activités culturelles est requis pour la circonstance.

Au titre du tourisme dans le secteur hôtelier

L’accès aux hôtels reste soumis à la présentation d’une preuve de vaccination ou d’un test covid-19 négatif (PCR datant de moins de 72 heures).

L’organisation de conférences, ateliers, réunions ou toute autres formes d’activités regroupant plus de 10 personnes est soumise à l’autorisation préalable du ministère chargé du tourisme.

L’accès aux lieux de conférences, ateliers, réunions est subordonné à la présentation d’une preuve de vaccination contre la covid-19 ou d’un test négatif (PCR de moins de 72 heures ou test antigénique payant sur place ou la veille).

Le déploiement de dispositifs mobiles de vaccination à l’entrée des hôtels est requis pour la circonstance.

Les bars / restaurants

Le renforcement de la sensibilisation des acteurs et des clients avec possibilité d’installer des points de vaccination à proximité.

L’organisation des activités de promotion et marketing dans les bars et restaurants est soumise à l’autorisation du ministère de tutelle et nécessite la mise à disposition d’équipes de vaccination et de tests antigéniques.

L’organisation des activités festives dans les bars et restaurants est soumise à l’autorisation du ministère de tutelle et l’accès est subordonné à la présentation d’une preuve de vaccination contre la covid-19 ou d’un test négatif (PCR de moins de 72 heures ou test antigénique payant sur place ou la veille).

L’organisation de toute manifestation gastronomique nécessitant un contact étroit et des danses sans masque, est soumise à l’autorisation du ministère de tutelle.

Les boîtes de nuit et assimilés demeurent fermés. Les bars qui se transformeront en night-clubs connaîtront le même sort que les boîtes de nuit et assimilés.

“Il est fait appel dans l’intérêt de tous, à la compréhension, au civisme et au sens de responsabilité de tout un chacun pour la mise en œuvre efficace de ces mesures”, a indiqué Gbenyo Lamadokou.