33 C
Lomé
2 décembre 2020
Le Nouveau Reporter

Togo: le portefeuille-pays de la Banque mondiale est revue

Le portefeuille-Togo de la Banque Mondiale a fait objet de revue les 17 et 18 novembre 2020. Il est composé de 20 projets et doté d’une enveloppe totale de 648 millions de dollars, soit plus de 359 milliards FCFA. Occasion pour les autorités togolaises et responsables de l’institution, d’apprécier la performance des projets ainsi que les défis et contraintes inhérents, noté le confrère “gapola.”

La Banque Mondiale (BM) est un partenaire majeur au développement du Togo et finance beaucoup de projet allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations et d’un développement plus inclusif et résilient.
Pour maintenir la performance des différents projets, vingt (20) ont été choisis allant de douze (12) projets nationaux, deux (2) fonds fiduciaires et 6 projets régionaux, le tout, doté d’une enveloppe financière évaluée à plus de 359 milliards FCFA.
Il a été également question d’évaluer les résultats enregistrés dans le cadre du partenariat entre le Togo et l’institution de Brettons Wood.

Pour Hawa Cissé Wagué, Représentante-Résidente de la Banque Mondiale au Togo, note le confère: « la principale leçon que je tire de cette période difficile de la Covid-19, c’est notre résilience face aux difficultés et notre capacité d’adaptation aux chocs quels qu’ils soient ». Mais en ce qui concerne la performance et qualité de la performance du portefeuille au Togo, « nous devons davantage nous focaliser sur les impacts des projets sur les populations togolaises afin d’améliorer l’accès des communautés aux services de base et sortir les ménages de la pauvreté » a-t-elle souligné.
Le Ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya, a salué l’alignement du portefeuille de la Banque mondiale, sur le plan quinquennal de développement PND du Togo. Il n’a pas manqué de relever la portée du partenariat avec la Banque Mondiale.
Ainsi souligne-t-il: « la Banque mondiale accompagne le Togo dans sa volonté de mettre en place les conditions pour une croissance inclusive et durable tirée par un secteur privé plus dynamique et des politiques, des investissements et des services publics plus efficaces ».

Bref, la Banque mondiale accompagne le Togo dans l’atteinte des Objectif de Développement Durable (ODD), qui visent l’éradication de la pauvreté à l’horizon 2030.

Lire aussi:https://www.lenouveaureporter.com/les-outils-daide-a-lelaboration-des-budgets-et-aux-collectes-des-recettes-des-collectivites-territoriales-valides/