32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Togo/Pédo-viol : encore un acte ignominieux en milieu scolaire

Le Collège d’enseignement général (CEG) Bafilo Ville a enregistré un triste incident de viol sur une élève mineure de 14 ans par un surveillant d’une quarantaine d’années, le 16 novembre dernier.

Selon les informations données par « Togo Breaking News », le surveillant du CEG Bafilo Ville a demandé à la fillette de 14 ans, élève en classe de 5em et à une de ses camarades de venir l’aider à faire des tâches ménagères chez lui.

Une fois à la maison, narrent les confrères, le monsieur fait exprès d’envoyer l’autre élève pour lui acheter quelque chose. C’est alors qu’il est resté seul dans la maison avec sa victime à qui il demandera de mettre un téléphone en charge dans sa chambre.

« Une fois la fillette dans la chambre, il surgit et la prend de force pour abuser d’elle. La fillette a eu le courage de raconter la scène à sa camarade qui est revenue dans la maison bien après la scène », a relaté l’oncle de la victime à Atopani Infos.

La victime, encore sous le choc, est actuellement pris en charge par l’association des Tantines de la région de la Kara. L’affaire défraie la chronique dans le milieu éducatif de la préfecture d’Assoli. Le surveillant serait coutumier du fait. 8 autres filles auraient été déjà victimes selon les confrères.

Interrogé par la famille de la victime, il a reconnu les faits mais plaide pour un règlement à l’amiable. Il s’est proposé à prendre en charge les frais de traitement de la fillette.

Triste réalité ! S’en sortira-t-il aussi facilement de ce acte aussi ignominieux ? Wait and see.

Lire aussi : Éducation : démis de leurs fonctions à la suite des grèves, certains enseignants reprennent fonction