32.1 C
Lomé
30 novembre 2021
Le Nouveau Reporter

Togo/Sport : le DAGL et l’AFD engagés à valoriser la gent féminine à Lomé

Le District Autonome du Grand Lomé (DAGL) et l’Agence française de Développement (AFD), veulent briser les stéréotypes qui entravent l’émergence des filles et femmes dans les activités sportives au Togo. À cet effet, une conférence-débat s’est tenue le jeudi 25 novembre 2021 à Lomé.

Placée sous le signe « Les freins socioculturels à une pratique sportive plus importante et plus épanouie des filles et des femmes à Lomé », ladite conférence-débat a été l’occasion aux acteurs sportifs du Grand Lomé de mener des réflexions visant principalement à lutter contre les discriminations, les préjugés et les stéréotypes à l’égard des filles dans les disciplines sportives.

« Le sport favorise le respect mutuel, la tolérance, la compréhension en réunissant les hommes et les femmes quel que soit leur âge, ethnie, religion et condition sociale… Bien encadrée, la pratique sportive est un moyen incontestable d’éducation aussi bien pour les garçons que pour les filles et un outil essentiel de lutte contre les discriminations, les préjugés et les stéréotypes », a déclaré le secrétaire général par intérim du DAGL, Tagba Atafeïnam Tchalim.

La conférence-débat s’inscrit dans le cadre du Projet Environnement Urbain de Lomé (PEUL III) notamment dans sa composante sport et développement. Ceci est conforme à la vision du DAGL et l’AFD, de faire de la promotion féminine, un levier fort pour le développement de la capitale togolaise.

Lire aussi : Littérature : sortie du nouveau livre de Sami Tchak, « Le continent de tout et de rien »