25.3 C
Lomé
24 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Togo : un python à la place des millions, le marabout et sa victime déférés… Quel sort au python ?

Porte-monnaie magique, multiplication d’argent, telles sont les pratiques vendues aujourd’hui par des marabouts majoritairement béninois avec au centre, un plan d’arnaque. La pratique a tourné au vinaigre pour le plaignant Ablam qui s’est retrouvé avec un gros python en lieu et place de l’argent. Le marabout Moustafa ayant réussi à empocher 10 millions de FCFA. Les deux sont arrêtés par Police nationale togolaise qui relate les faits via sa page Facebook. Mais alors, question : que fera-t-on du python ?

Sur plainte du sieur ABLAM, la Police Nationale a ouvert une enquête pour escroquerie et faux monnayage. Le nommé Moustafa, 57 ans, de nationalité béninoise, marabout et tradipraticien, s’est fait remettre, par le plaignant, la somme de dix millions (10 000 000) F CFA pour la multiplier par des procédés mystiques, relate la Police.

Après les rituels prévus pour la circonstance, la victime a reçu une caisse avec pour instruction ferme de ne l’ouvrir qu’après trois (03) jours. La promesse qui lui était faite était qu’il y trouverait son argent multiplié. A l’issue des trois (03) jours, il a ouvert ladite caisse et, en lieu et place de l’argent escompté, il y a plutôt découvert un gros python vivant, rapporte la Police.

Ayant constaté que sa victime avait décelé sa supercherie, le mis en cause a pris la clé des champs et s’est réfugié à Kpalimé où il a été interpellé. Interrogé, il reconnaît avoir effectivement reçu la somme de 10 000 000 F CFA aux fins de multiplication. Il soutient que l’argent s’est transformé en python parce que la victime n’a pas respecté scrupuleusement le rituel qui consistait à fournir une photo de l’un de ses enfants, destiné à mourir à l’issue de la cérémonie.

Au regard de ces faits, bien que le plaignant soit victime d’escroquerie commise par le marabout, il est lui-même présumé coupable de faux monnayage. Le Procureur de la République, saisit, a instruit de déférer le plaignant pour faux monnayage et le marabout, mis en cause, pour escroquerie.

La police Nationale saisit cette occasion pour rappeler que l’argent ne se multiplie pas de façon mystique. Tous ceux qui y ont cru et ont remis de l’argent dans cette expectative ont été escroqués. Restons vigilants pour éviter de tomber dans les filets des escrocs de plus en plus ingénieux, exhorte la Police.

Dans tout ce lot de faits, qu’a-t-on fait du python ? L’a-t-on relâché le python ? Qui est en sa possession ? Questions ouvertes…

Lire aussi : Cinq individus arrêtés pour vol de marchandises sur des camions