Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Tourisme : Kamina, un site chargé d’histoire

Date:

Situé à 20 kilomètres d’Atakpamé, Kamina est le site de l’ancienne base militaire allemande. Le gouvernement colonial allemand a fait construire de 1911 à 1914 au Togo un centre émetteur de télégraphie sans fil à Kamina. Cette station de radio transcontinentale servait de liaison entre la métropole allemande et ses colonies.

Aujourdhui, même si cette station ne fonctionne plus, les ruines du centre émetteur demeurent et constituent un site touristique qui attire beaucoup de visiteurs. A Kamina, les murailles du quartier général sont toujours dressées ainsi que les pylônes en béton qui supportaient l’antenne de l’émetteur de la radio qui reliait le Togo à Berlin et à la flotte allemande de l’Atlantique sud.

Kamina, une preuve du passage des Allemands au Togo

La construction de l’émetteur de Kamina a été réalisée par la firme allemande Telefunken représentée par le Baron Anton von Codelli dans la colonie togolaise. La construction qui a débuté à Anié, village situé à 30 km au nord d’Atakpamé a été interrompue à cause d’un cyclone qui a dévasté le chantier. Cette interruption poussera Codelli à choisir finalement Kamina, un autre endroit moins exposé situé à 5 km d’Atakpamé.

Afin de faciliter le transport de la terre et des pierres, Codelli fit construire un chemin de fer provisoire à voie étroite, long de 7 km qui servait aussi au transport des matériaux importés de l’Allemagne. La première étape des travaux a consisté en la construction de trois antennes en acier de 75 m de hauteur à l’été 1912. Ensuite six autres antennes en acier ont été dressées.

Des ruines de Kamina

Toute la station de Kamina a été construite sur une surface d’environ 4 km2. La terre a été achetée auprès des chefs de la région par la firme Telefunken avec l’assistance de l’administration du cercle d’Atakpamé et de l’administration centrale de Lomé, renseigne www.goethe.de.

Selon le site d’information, la puissance démission de la station était de 100 KW, la longueur d’onde est de 3500 m à 9500 m pour lémission et 200 m à 14000 m pour la réception. L’émetteur était directement relié dès le 1er avril 1914 à la station radio de Nauen, près de Berlin, à une distance de 5200 km, et au sud avec la station de Windhoek, en actuelle Namibie, et bien sûr avec les navires allemands dans l’Atlantique.

La station est détruite mais Kamina conserve son fort potentiel touristique

La station de télégraphie sans fil était encore en construction quand la première guerre mondiale a éclaté. Les Allemands de la colonie togolaise, attaqués par les Français venant de l’Est et par les Anglais du côté ouest, ont fait sauter la station de Kamina dans la nuit du 24 au 25 août 1914 avant de capituler le 27 août 1914.
Aujourd’hui, beaucoup de personnes désireuses de se documenter ou d’apprendre davantage se rendent à Kamina pour découvrir les ruines de ce tout premier émetteur.

Lire aussi : Éclairage public : Gerry Taama installe des lampadaires pour les populations de Kamina

Le Nouveau Reporter
@: [email protected]. Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société