25.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Traitement des maladies mentales : Hands From Above lance l’Opération Agbeyeye

L’association togolaise Hands From Above (HFA) a marqué au Togo, la journée mondiale de la santé mentale, par son projet “Opération Agbeyeye”. Financé par le groupe Ecobank, ledit projet a été officiellement lancé ce 12 octobre 2021 à son siège à Lomé par les responsables du projet et du représentant du ministère de l’Action sociale.

Selon l’Organisation mondiale de la santé, une personne sur quatre souffre de troubles mentaux dans le monde et environs 450 millions de personnes souffrent actuellement de ces pathologies, ce qui les place dans les principales causes de morbidité et d’incapacité à l’échelle mondiale.

Ainsi, l’association HFA a initié et lancé le projet “Opération Agbeyeye”. Ce projet triennal « permettra non seulement la prise en charge médico-psychiatrique et la réinsertion socio professionnelle de 100 personnes vivant avec la maladie mentale et errant dans la rue d’ici fin 2024 dans le grand Lomé, mais également à un travail d’éducation et de sensibilisation des familles », a expliqué Peace Vera Ahadji, présidente de l’association HFA.

L’association HFA a reçu le soutien financier du Groupe Ecobank, a raison de 10 000 dollars, soit 5 677 782 FCFA. « Chez Ecobank dans sa responsabilité sociale d’entreprise, nous sommes très fiers de participer aux activités sociales des communautés 35 pays dans lesquels nous sommes. Chaque année, nous soutenons une cause. Cette année, la journée de l’Ecobank porte sur la santé mentale et donc nous appuyons l’association HFA », a détaillé Robert Tekpa, chef division banque digitale chez Ecobank, assurant que le soutien s’étend sur les trois ans de durée du projet de HFA.

Comment se déroulera le projet ? « Nous travaillons principalement avec les communes. Ils nous aident déjà a recenser les cas avec les listes de ces personnes qui nous parviennent déjà. Nous collaborons avec beaucoup de centres dans le domaine, notamment le centre psychiatrique de zébé, la clinique psychiatrique de Lomé, et d’autres centre de prise en charge pour mener à bien ce projet », a répondu Peace Vera Ahadji, qui a remercié le groupe Ecobank pour son soutien, et lancé un appel à toute bonne volonté pour soutenir le projet.

Selon Jean-Claude Wenkourama, medecin-psychiatre et superviseur médical du projet, « Socialement on va intégrer la personne dans la vie sociale et professionnellement lui trouver une activité adaptée aux compétences ».

Créée en 2017, HFA est une association dont la vision est de restaurer la dignité des personnes souffrant de la maladie mentale. A ce jour, plus de 1000 patients ont été touchés par les dons et actions dans les centres et hôpitaux psychiatriques, plus de 50 personnes ont été assistées dans la prise en charge de la maladie mental, 6 personnes malades sorties de la rue, près de 100 acteurs locaux formés sur la santé mentale.

Lire aussi : Lomé : une conférence internationale planche sur la sécurisation des droits fonciers communautaires