32 C
Lomé
25 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Transactions NSCT et PIA : SouthBridge Group, un partenaire en or

La mise en route de la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) et la cession d’une partie du capital de la nouvelle société cotonnière (NSCT) sont les deux réalisations phares ces dernier*Transactions NSCT et PIA : SouthBridge Group, un partenaire en or

La mise en route de la plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) et la cession d’une partie du capital de la nouvelle société cotonnière (NSCT) sont les deux réalisations phares ces derniers mois du Togo dans son programme d’accélération de la transformation économique, estime « republiquetogolaise ».

Le gouvernement s’est appuyé sur les conseils du Groupe SouthBridge, un acteur financier panafricain au service des gouvernements, des multinationales et des entreprises sur le continent. La société basée à Abidjan, Kigali, Casablanca et Paris, et dirigée par Lionel Zinsou et Donald Kaberuka, a en effet œuvré pour la signature des accords avec Arise Special Economic Zone et Olam International malgré un contexte de pandémie et de restrictions de déplacements relève le confrère.

Il précise que la plupart des discussions se sont ainsi déroulées « de manière très fluide via Zoom et Teams, en réunissant les principales parties prenantes réparties sur quatre continents et cinq fuseaux horaires, parvenant à conclure ce mandat difficile en un temps record, effectué à 100% de manière dématérialisée », comme l’indique Frannie Léautier, Senior Partner au sein du groupe.

Pour le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya « L’engagement et le professionnalisme de l’équipe de Southbridge ont été déterminants pour la réussite de ces deux transactions malgré la crise sanitaire. C’est une nouvelle fois la preuve de l’attractivité de l’économie togolaise ».

La source précise que les deux opérations bouclées, devraient permettre d’attirer davantage d’investisseurs, de développer les collaborations multisectorielles industrielles et d’accélérer l’émergence du Togo, ainsi que l’ont souligné les deux Managing Partners de SouthBridge.s mois du Togo dans son programme d’accélération de la transformation économique, estime « republiquetogolaise ».

Le gouvernement s’est appuyé sur les conseils du Groupe SouthBridge, un acteur financier panafricain au service des gouvernements, des multinationales et des entreprises sur le continent. La société basée à Abidjan, Kigali, Casablanca et Paris, et dirigée par Lionel Zinsou et Donald Kaberuka, a en effet œuvré pour la signature des accords avec Arise Special Economic Zone et Olam International malgré un contexte de pandémie et de restrictions de déplacements relève le confrère.

Il précise que la plupart des discussions se sont ainsi déroulées « de manière très fluide via Zoom et Teams, en réunissant les principales parties prenantes réparties sur quatre continents et cinq fuseaux horaires, parvenant à conclure ce mandat difficile en un temps record, effectué à 100% de manière dématérialisée », comme l’indique Frannie Léautier, Senior Partner au sein du groupe.

Pour le ministre de l’économie et des finances, Sani Yaya « L’engagement et le professionnalisme de l’équipe de Southbridge ont été déterminants pour la réussite de ces deux transactions malgré la crise sanitaire. C’est une nouvelle fois la preuve de l’attractivité de l’économie togolaise ».

La source précise que les deux opérations bouclées, devraient permettre d’attirer davantage d’investisseurs, de développer les collaborations multisectorielles industrielles et d’accélérer l’émergence du Togo, ainsi que l’ont souligné les deux Managing Partners de SouthBridge.