Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Transports routiers/Sécurité : vers l’adoption de nouvelles mesures au Togo

Date:

Une importante rencontre a rassemblé la faitière patronale togolaise des transporteurs routiers, le ministre des Transports, Affoh Atcha-Dedji et son collègue de la Sécurité, le Général Damehame YARK ce jeudi 30 juin 2022 ainsi que les représentations des transporteurs de tout le Togo à Lomé.

L’objectif de cette assise était, entre autres, de pointer l’indiscipline observée sur nos routes, de présenter les réformes en cours dans le domaine des transports, réformes qui ont été examinées et adoptées en Conseil des ministres cette semaine et d’informer les acteurs et l’opinion sur les nouvelles mesures sécuritaires qui seront prises pour éviter, qu’à l’avenir, des situations pitoyables ne se reproduisent.

Selon « Radio oréole», les autorités ont attiré l’attention des conducteurs sur les grands risques liés au non-respect des règles de sécurité routière, citant le drame de Bako.

Le ministre Affoh Atcha-Dédji, a indiqué que : « Le comble c’était de constater que le véhicule qui transportait les passagers victimes de l’accident de wahala avait sa visite technique expiré il y a déjà trois mois et appartient à un secrétaire syndical de transport. La pneumatique n’était pas viable. Il est temps que les transporteurs cessent de blaguer avec la vie de nos citoyens. Nous allons poursuivre les sensibilisations».

L’occasion a permis au ministre d’annoncer quelques mesures sécuritaires qui seront prises pour éviter des situations similaires.

« Nous ferons l’essentiel pour mettre fin aux stations routières anarchiques sur nos routes. Cela permettra de suivre efficacement le respect des règles liées au secteur depuis les gares routières officiellement installées. La plupart des accidents de route qui interviennent dans me pays émanent des erreurs humaines », a-t-il souligné.

Pour rappel, 13 personnes ont trouvé la mort et 15 autres blessées dans un accident de la route mardi dernier à Bako, à quelques 8 km au sud de Wahala, il s’agissait d’un bus de transport en commun ayant quitté Vogan pour se rendre au marché de Gléi. Le véhicule a dérapé suite à l’éclatement du pneu avant-droit, dû à la vitesse et au mauvais état des pneus, a indiqué un communiqué du ministre de la Sécurité.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10

Société