28 C
Lomé
17 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Trois chefs cantons indélicats suspendus pour 6 mois

Le ministre d’Etat chargé de l’Administration territoriale, a présenté au Conseil des ministres de ce mercredi 13 janvier 2021, deux comptes-rendus relatifs aux décrets portant reconnaissance de quatre (4) chefs cantons et celui relatif à la suspension de certains chefs cantons.

Le premier relatif aux décrets portant reconnaissance de quatre (4) chefs cantons. Trois désignés par voie coutumière : Pagouda (préfecture de la Binah) ; Pessare (préfecture de la Binah) ; Sessaro
Le second est relatif à la suspension pour six mois du chef canton de Vokoutimé (préfecture de Vo) ; du chef canton de Djama (préfecture de l’Ogou) et du chef canton de Glei (préfecture de l’Ogou) au motif de la mise en place d’une organisation illégale de chefferie traditionnelle.

Il convient de rappeler que dans sa vision de promotion du développement local, le Gouvernement accorde une attention particulière aux acteurs locaux. C’est dans cet esprit qu’il a revalorisé le traitement des chefs canton.

Le gouvernement a saisi cette occasion pour les féliciter pour le rôle essentiel qu’ils jouent dans la préservation de la cohésion nationale et l’adhésion des populations aux politiques publiques. Il les encourage à maintenir ce sens de responsabilité notamment dans cette période de pandémie.

Lire aussi : Délivrance, suspension ou retrait de la carte de presse: de nouvelles conditions en étude