27.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

Uemoa/Sécurité alimentaire : recul de de la production céréalière de 13% par rapport à la campagne passée

Le Comité de haut niveau sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de l’Union économique et monétaire ouest africaine (Uemoa) s’est tenu à Niamey au Niger le 11 juin 2022 sous la présidence de Mohamed Bazoum, président de la République du Niger et président dudit Comité.

La réunion avait pour objectif de définir les orientations adaptées pour promouvoir durablement la sécurité alimentaire et nutritionnelle dans l’espace Uemoa. Au cours de la session, le Comité a examiné et validé le rapport de la réunion des ministres de l’Agriculture et de l’Elevage, tenue en amont.

La réunion a noté les progrès réalisés dans la mise en œuvre des recommandations de la réunion des ministres tenue en octobre 2021. Examinant les résultats de la campagne agricole 2021-2022 dans l’Union, le Comité a noté avec préoccupation le recul de 13%, par rapport à la campagne passée, de la production céréalière évaluée à 27,4 millions de tonnes.
Il a également noté que ce recul est particulièrement marqué dans les Etats sahéliens de l’Union, avec une baisse extrême de 37% au Niger. Cette situation expose plus de 12,5 millions de personnes à la faim cette année. Environ 27 millions de personnes, soit 23% de la population de l’Union, sont en situation de fragilité et ont également besoin d’une attention particulière afin d’éviter leur basculement dans la catégorie des populations en crise alimentaire.

Au Burkina Faso, au Mali et au Niger, environ 6 millions d’enfants de moins de 5 ans souffrent de malnutrition aigüe en 2022. Tout cela est dû à l’insécurité civile, la forte hausse des prix des intrants, la flambée des prix des denrées alimentaires de base. Plusieurs recommandations ont été formulées à l’endroit des Etats par le Comité.