25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Un nouveau chef à la tête du corps de 1er Bataillon d’intervention rapide (Bir)

Le Lieutenant-colonel Madjoulba Bitala a perdu la vie. Chef du corps de 1er Bataillon d’intervention rapide (Bir), son corps a été retrouvé sans vie dans son bureau, au camp du 1er Bir à Lomé, le 04 mai dernier. A la suite de son décès, le Ministère de la Défense et des Anciens combattants a, par décret, confié le poste au lieutenant-colonel ATAFAÏ Tchangani.

Le gouvernement, par le biais du ministre de la Défense et des Anciens combattants, prend une décision un jour après le décès du Lieutenant-colonel Madjoulba Bitala. Par décret et « sur proposition du chef de l’Etat-major général des Forces armées togolaises, le lieutenant-colonel ATAFAÏ Tchangani est nommé chef de corps de 1er Bataillon d’intervention rapide ».

Le chef de l’Etat-major général des Forces armées togolaises (FAT) est chargé de l’exécution de l’arrêté publié le 05 mai. Il prend effet à compter de sa date de signature et sera publié au journal officiel de la République togolaise.

Quant au décès de Madjoulba Bitala, des enquêtes sont ouvertes afin d’identifier les auteurs de ce forfait.

Elisée Rassan