26 C
Lomé
24 octobre 2020
Le Nouveau Reporter

Un site à découvrir : le Lac Salagou, d’Afrique ou d’Europe ?

le Lac Salagou

Notre voyage touristique nous amène à la découverte du lac de Salagou. C’est un lac qui se situe à 1h de route de Montpellier. Il ressemble à un paysage d’Afrique avec sa terre ocre, son calme plat et ses monts environnants. Un lieu insolite qui nous fait voyager très loin…

Le lac du Salagou est un lac de retenue du barrage du Salagou. Il est situé au centre du département de l’Hérault, sur la rivière Salagou, affluent de la rivière Lergue qui se jette dans l’Hérault. Il atteint une profondeur d’environ 50 mètres.


Le niveau de l’eau est à 139 m d’altitude. La surface du plan d’eau est d’environ 700 hectares, tandis que le volume du réservoir est égal à 102 millions de m3. Le lac est dominé par des monts et des plateaux culminant à 300 m à l’est, jusqu’à 407 m pour le Carels à l’ouest et 535 m pour le mont Liausson au Sud. Ce dernier sépare le lac du Salagou du cirque dolomitique de Mourèze.

C’est un paysage hors du temps. Un panorama digne d’une contrée australienne ou d’un décor africain. C’est une vallée dont la terre rouge safranée a traversé les ères, les époques et les siècles. Pourtant, c’est au centre du département de l’Hérault que se situe ce lieu unique : le lac du Salagou est bien français pourtant, rappelle le confrère afriquefemme.


Il précise que la terre rouge entourant le lac, la végétation clairsemée, les ruffes çà et là, les belles combinaisons des couleurs dans le paysage, et même dans le nom, tout fait penser à l’Afrique.

Pendant l’arrière-saison, il est très agréable de faire le tour du lac en VTT ou à pied. Les 28 km qui longent le lac sont un véritable havre de paix et on ne croise pas une seule habitation.
Les amateurs de pêche s’y retrouveront aussi car le lac est réputé pour accueillir de gros brochets.
Ce lac artificiel a été créé à la fin des années 1960 pour permettre l’irrigation des cultures environnantes. Il régule aussi les crues de la rivière Lergue et du fleuve Hérault.

En plus de ça, et en gros, c’est un site paradisiaque adoré des Français.

Lire aussi: https://www.lenouveaureporter.com/tourisme-kappa-et-coralia-vont-ouvrir-des-clubs-en-republique-dominicaine-avant-fin-2020/