30 C
Lomé
10 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Urgent/Affectations « punitives » dans le corps médical : un sit-in ce vendredi 02 avril 2021 devant les hôpitaux du Togo

Abeilles dans le nid sanitaire au Togo. Un Sit-in est programmé ce vendredi 02 avril 2021 devant les hôpitaux du Togo « pour dire NON aux affectations punitives et en l’occurrence celles que subissent le président du Collège des Délégués du Personnel et du Point Focal – SYNPHOT du CHP Kpalimé par le ministre de la Santé et son DC », vient d’apprendre la rédaction de Le Nouveau Reporter, d’une source syndicale proche du SYNPHOT.

En effet, le ministre de la Santé, Mustafa Mijiyawa vient de faire affecter le délégué SYNPHOT de Kpalimé Kodjo Amessidou et le président des délégués du personnel, Danikè Peheyname, nous apprend la source. Selon elle, « Ils ont été affectés parce qu’ils ont signé ce préavis de sit in ».

En effet, comme nous pouvons le constater sur le document (ci-dessous) parvenu à notre rédaction, Kodjo Amessidou et Danikè Peheyname ont signé la “Décision du personnel du CHP-Kpalime lors de la réunion extraordinaire du 09 mars 2021”, courriers pour les revendications pour la prise en charge du personnel.

« C’est une affection punitive », estime notre source. « On ne peut affecter un délégué syndical ou délégué du personnel dont le mandat est en cours. Cette affectation est inopportune et contre les dispositions légales en vigueur… Quand on appelle les travailleurs au respect des textes de lois, il faut être des modèles en ne foulant pas aux pieds les mêmes textes de lois », soutient-elle.

Il y a de l’étincelle dans l’air. Wait and see.

Lire aussi : Sur un ton ferme, le ministre Sani Yaya dit “assez” aux sociétés de trading et autres illégales à cesser leurs activités d’investissement