Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Utilisation du Covid organics : qu’attend le Togo ?

Date:

L’affaire est désormais connue de tous. Madagascar dit avoir trouvé un remède contre le coronavirus. Mais, l’OMS indique qu’il n’existe pour l’heure “aucune preuve” que le remède peut “prévenir ou guérir” du coronavirus. Mais, le président malgache Andry Rajoelina continue de vanter les mérites de son remède. La Guinée équatoriale a reçu un don d’un peu plus de 10 000 doses de ce remède destinées à être distribuées aux pays membres de la Cedeao. « Cela a déjà été convenu avec le Sénégal et le Togo notamment », avait précisé la directrice de cabinet de la présidence malgache, Lova Hasinirina Ranoromaro. Dans la foulée, le comité scientifique sénégalais a accepté le Covid-organics malgache. Les regards sont désormais tournés vers le Togo qui va devoir réagir. Acceptera-t-il le Covid organics comme certains de ses voisins ?

Jusqu’ici les avis sont partagés. Les scientifiques ne sont pas unanimes sur l’efficacité de cette tisane malgache fabriqué à partir de l’artemisia. Au Togo, le Comité de riposte au coronavirus veut étudier la question.  Le coordinateur de l’équipe promet que le comité scientifique se penchera sur la question. Mais en attendant, le nombre de cas confirmé de covid-19 continue par grimper. 219 cas et 11 décès à ce jour. N’y a-t-il pas une raison de se précipiter ? En tout cas, le Togo ne se presse pas. 96 patients sont guéris et l’université de Lomé s’applique à trouver son propre remède contre le virus.

La question de l’utilisation du Covid organics dans le traitement des patients a refait surface à l’occasion d’une conférence de presse de la Coordination nationale de gestion de la riposte. Le médecin-colonel Djibril Mohaman ne donnera pas trop de détails sur le sujet pour lequel il est le plus attendu. « Le comité scientifique va se pencher sur la question », a-t-il affirmé simplement. L’homme n’a pas tort. Puisque même pour son collègue, professeur Majesté Wateba Ihou, médecin infectiologue et chef de file de la prise en charge des patients au Togo, « il n’y a pas de remède à ce jour contre le coronavirus ». Le plus important pour eux est que l’on analyse tous les contours de ce remède pour s’assurer de son efficacité.

Le président malgache continue d’assurer que le Covid organics est efficace contre le covid-19. Selon lui, si les instances internationales, notamment l’OMS boycottent ce produit, c’est tout simplement parce que cela vient de l’Afrique.

Elisée Rassan

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img