25.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Vaccin : une sortie du Premier ministre ne doit pas” laisser les gens raconter n’importe quoi sur les réseaux sociaux”, Isabelle Ameganvi

Dans un entretien accordé à “AfreePress”, l’avocate et cadre de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Isabelle Manavi Djigbodi Ameganvi est très remontée contre les internautes qui cherchent à démobiliser les Togolais dans la lutte contre la pandémie du Coronavirus.

Elle lance un appel à l’endroit du ministère public lui demandant d’enclencher des poursuites judiciaires contre les auteurs d’actes de désinformation, de mensonges et de fake news sur la pandémie afin que ces derniers servent d’exemples aux autres.

Pour Me Isabelle Ameganvi « D’autres pays essayent déjà de régler ce problème des réseaux sociaux. Lorsqu’on va commencer à poursuivre en justice une ou deux personnes qui publient du n’importe quoi sur les réseaux sociaux, je pense que tout le monde se méfierait avant de publier une information sur la Covid-19. Ça doit s’arrêter cette pratique de désinformation qui prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux. Nous sommes dans une situation de pandémie et on doit prendre les choses au sérieux et avec rigueur ».

Le confrère précise que l’ex-députée s’est prononcée sur les récentes déclarations faites par le Premier ministre, Victoire Tomégah-Dogbé devant l’Assemblée nationale et qui ont été à l’origine d’une forte polémique dans le pays. « Ce n’est pas parce que la Première Ministre a fait une bourde devant l’Assemblée nationale qu’on doit laisser les gens raconter n’importe quoi » sur les réseaux sociaux, a-t-elle relevé.

Pour elle « Le vaccin Johnson & Johnson que le Togo n’a réceptionné pour la toute première fois que le 05 Août 2021 ne peut pas être périmé depuis mars 2021 s’est-elle exclamé ! Il en est de même du vaccin Astra Zeneca réceptionné en mars 2021, le Pfizer et tous les autres vaccins qui sont administrés au Togo. L’initiative COVAX ne peut pas avoir livré au Togo des vaccins périmés. C’est vrai qu’on ne s’adresse pas à une population fragile et si réceptive de fake news de la manière dont a procédé la Première Ministre , mais ce n’est pas une raison pour rajouter aux troubles et à la détresse de nos populations et les laisser périr faute de vérité et de discernement ».

Ainsi, elle pense que la crise sanitaire liée à la Covid 19 est mal gérée au Togo. Pour cela le gouvernement doit ‘’sérieusement’’ revoir sa copie dans la lutte contre cette pandémie tout en recommandant au pays la stratégie initiale qui est celle ‘’d’expliquer’’, ‘’de sensibiliser » « de contrôler » « de sanctionner les contrevenants » et de faire preuve de rigueur dans le respect des mesures barrières.

Le confrère précise que Me Isabelle Améganvi a été déjà souffert des affres de la contamination à la Covid-19 et en est guérie.