25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Vers l’amélioration des procédures de transfert des marchandises partant du Port sec de la PIA

L’amélioration des procédures de transfert des marchandises partant du port sec de la PIA (Plateforme industrielle d’Adétikopé) a été au cœur des échanges entre le ministre de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection Côtière, Edem Tengué et une délégation d’opérateurs économiques burkinabès et leur représentant au Togo. La réunion s’est tenue le 19 juillet dernier à Lomé.

Cette rencontre qui s’inscrit dans le cadre de l’opérationnalisation du port sec d’Adétikopé a porté sur les difficultés observées par les opérateurs économiques burkinabès au début de l’opérationnalisation du port sec.

Il s’agit notamment de la lenteur des opérations d’empotage et de dépotage pour lequel la PIA a promis recruter du personnel supplémentaire. En ce qui concerne les conteneurs non transférés à temps, il a été établi que ce sont les conteneurs retenus par l’Unité Mixte de Contrôle des Conteneurs (UMCC). Dans le cadre de ces inspections un système d’information sera mis en place.

Ils ont également évoqué la question du coût élevé des opérations de transfert par conteneur. Sur ce point, le ministre de l’Economie Maritime, de la Pêche et de la Protection Côtière a promis que des mesures sont à l’étude pour revoir cet aspect.