Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Des violences entre peuls et autochtones à Tchamba font un mort, des habitations incendiées et des déplacés

Date:

Il y a quelques jours, il s’est produit une scène de violence dans un village de la commune de Tchamba 2. C’était précisément dans la nuit du 4 au 5 février, où une femme a été violée et ensuite tuée.

En guise de représailles, les habitants de Koussountou s’en sont pris à des peuls, à leurs biens personnels et à leur bétail.

Cette situation de conflit ne date pas d’aujourd’hui. La plupart du temps, elles ont pour cause la transhumance, rapporte “Global actu”

Ici, la situation dramatique qui a fait déplacer 2 ministres enregistre un bilan, d’une dizaine de personnes portées disparues, plusieurs blessés, 25 cases des peuls incendiées et une centaine de bœufs abattus. Plusieurs centaines de personnes, dont la plupart sont des enfants, se sont déplacées, craignant d’être lynchés.

Le ministre de la Sécurité et de la protection civile, le général Damehame Yark et celui en charge des Transports, Atcha-Dédji Affoh y ont fait le déplacement. Les émissaires du gouvernement ont rencontré les populations concernées et prodigué des conseils. Selon les informations, une enquête sera ouverte pour situer les responsabilités et punir les coupables.

 

 

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img