28 C
Lomé
17 janvier 2021
Le Nouveau Reporter

Vogan, une ville aux confluences des cultures

Au Togo la culture revêt toute une polysémie de formes. Elle est ainsi diversement vécue, pratiquée et appréciée, selon la situation géographique des villes, localités, leurs histoires, leurs appartenances aux influences diverses, aux voyages des résidents, etc. Vogan est une ville située à 45 km au nord est de Lomé, une ville au sud du Togo.

Vogan est le chef-lieu de la préfecture de Vo dans la Région maritime. Il a une population estimée à plus de 1 000 habitants et la culture, au sens religieux du mot, est intensément vécue, respectée et appliquée.
Cette ville est dominée par la religion animiste. Les habitations sont typiquement constituées de cases en argile rouge.
L’économie repose sur l’élevage du porc et la culture des haricots. La ville dispose d’un dispensaire et d’écoles. Le marché de Vogan est l’un des plus pittoresques de la région et s’anime tous les mardis et vendredis.
On peut y découvrir des vanneries, des jarres aux volumes inattendus, des poteries décorées de motifs ésotériques et des produits de la forge sacrée.
Les « voganais » célèbrent Adzinukuzan comme fête traditionnelle. Elle est une occasion de retrouvailles entre les fils et filles de Vo. Elle est une fête pour tous les natifs de Vo, sans exception.
« Adzinuku » symbolise la reconnaissance à Dieu le créateur de l’univers et aux mânes des ancêtres qui ont favorisé les récoltes de l’année.

C’est également un repère permettant aux natifs d’affirmer leur identité culturelle, d’exprimer leur adhésion aux valeurs culturelles communes mais aussi de les valoriser et de les transmettre aux jeunes générations. Elle est une occasion de retrouvailles afin de renouer et de fortifier les liens de solidarité, d’entente, de cohésion sociale et de fraternité qui existent entre le peuple watchi.
Vogan est actuellement dirigé par le Chef Canton Togbui Sénou Odzima KALIPÉ IV.

Lire aussi: https://www.lenouveaureporter.com/gouvernance-urbaine-et-ouverture-sociale-une-subvention-de-lunion-europeenne-aux-communes-de-haho-1-2-3-et-4/