24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Vote et dépouillement : les procédures prévues respectées à 95% selon Wanep-Togo

Faisant le point de son observation électorale du scrutin du 22 février, ce dimanche 23 février, le Réseau ouest africain pour l’édification de la paix (Wanep-Togo) qui a déployé 150 observateurs électoraux sur le terrain conformément à une cartographie des potentielles zones à risques de violences électorales, relève que toutes les procédures prévues par la loi pour la clôture des opérations de vote et le dépouillement ont été respectées dans 95% des bureaux de vote observés.

En dehors de quelques manquements notés à l’entame du vote par certains candidats sur le processus électoral, Wanep-Togo constate qu’il s’est tout de même très bien achevé. « De façon générale, le vote s’est déroulé dans l’ordre sans interruption ni irrégularité majeure dans 97% des bureaux de vote observés », note Amédzénu-Noviekou Da-do, la coordinatrice de Wanep-Togo.

Lors du dépouillement, les décisions d’annuler ou de valider les bulletins ont été prises par consensus dans 99% des bureaux de vote observés. Toutes les plaintes, contestations et revendications non satisfaites des représentants des candidats ont été mentionnées aux procès-verbaux (PV) dans 99% des bureaux de vote observés. Les PV ont été signés par tous les membres des bureaux de vote. Des incidents mineurs ont été signalés, mais rapidement maîtrisés.

Wanep-Togo demande à tous les acteurs de respecter la procédure régulière de proclamation des résultats, notamment l’obligation légale de s’abstenir de proclamer des résultats avant les instances régulières.

Il faut dire que l’observation de Wanep-Togo a été possible grâce à une collaboration avec d’autres organisations de la société civile togolaise et le soutien de l’Union européenne.