25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

We Eat Africa, le Festival des Cuisines d’Afrique pose ses valises à Lomé

Après deux éditions réussies à Paris et à Dakar, We Eat Africa (WEA) pose ses valises à Lomé. Cette 3e édition du premier Festival des Cuisines d’Afrique qui a lieu du 8 au 12 avril 2020 est une présentation d’ONOMO Hotels et Afro Cooking, le magazine des cuisines noires.

Durant le festival, les menus du restaurant et du bar d’ONOMO Hôtel Lomé, co-organisateur de l’évènement seront à la charge des cuisiniers amoureux des produits du terroir africain. Une occasion pour le public de rencontrer chefs, restaurateurs, artisans, producteurs autour d’ateliers culinaires, de conférences et de séances de dégustation.

We Eat Africa, l’art culinaire africain dans toutes sa diversité

Tout est parti du constat suivant : même entre africains, la gastronomie du pays limitrophe voisin demeure inconnue. We Eat Africa veut donc valoriser les différentes cultures culinaires de l’Afrique avec un accent particulier sur leurs caractères exceptionnels. Les organisateurs veulent à travers ce festival montrer la richesse des cuisines africaines qui n’ont rien à envier aux autres gastronomies du monde.

We eat Africa Festival

Les objectifs du festival de cuisine We Eat Africa riment bien avec ceux du groupe ONOMO. Dans tous les pays où il est installé, il essaie d’adapter son offre à la spécificité locale. Il valorise les produits et talents locaux. Cette démarche a d’ailleurs donné naissance au label Onomo Africa’s Finest lancé par le groupe pour promouvoir l’art de vivre Africain, dont la gastronomie constitue l’un des éléments clés.

We Eat Africa, une panoplie d’activités au rendez-vous

Le festival est aussi l’occasion de parler des sujets qui fâchent et qui gangrènent nos sociétés, rapporte le communiqué de presse relatif à l’évènement. La question de la parité dans les métiers de la cuisine sera au centre d’une réunion à l’Institut français, au soir du 9 avril.

De nos jours, selon les estimations, les métiers et les postes à responsabilité liés à la cuisine sont de plus en plus représentés par des hommes, alors que traditionnellement dans les cultures africaines, ce domaine reste celui des femmes. Les différents participants à la séance échangeront sur le sujet et auront droit à la diffusion du film documentaire de Vérane Frédiani « A la recherche des femmes chefs » sortie au cinéma en 2018, suivi d’une conférence débat sur le thème « Cuisine togolaise : L’égalité des sexes dans la restauration : Illusion ou réalité ? » 

Le samedi, les débats s’orienteront sur le combat entre cuisine africaine traditionnelle et cuisine afro fusion. Pendant 04 jours, le public est invité à prendre part aux ateliers de cuisine, soirée privée, dîner de gala et brunch. Ces différentes activités offriront au public togolais une autre image de la cuisine africaine.