27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Zone franche : vers la création de véritables industries du textile au Togo

En Conseil des ministres le mercredi 6 juillet 2022, le gouvernement togolais a décidé d’adopter un avant-projet de loi portant statut de zone de franche dans le secteur du textile et de l’habillement. Il s’agit là d’un coup de pouce important à ce secteur prioritaire de la vie économique du pays.
Cet avant-projet de loi définit un cadre incitatif pour les industries du textile et de l’habillement. Il s’inscrit dans la dynamique de renforcement de l’attractivité du cadre législatif pour les investissements, en vue d’accélérer la transformation de l’économie nationale, la création d’emplois et l’inclusion sociale dans un contexte de mise en place de la Plateforme Industrielle d’Adétikopé (PIA).
« Son adoption permettra à notre pays de disposer d’un véritable outil d’accélération de l’installation des industries du secteur du textile et de l’habillement et de booster ainsi un secteur à forte intensité en main d’œuvre », précise le communiqué du Conseil des ministres. Il faut en effet vraiment que le Togo mette une vraie industrie du texte, étant donné que nous avons la matière sur place : le coton.
Pourquoi doit-on continuer à exporter la matière première et ensuite importer à prix élevé le produit transformé, alors que notre pays peut capter d’importants capitaux en faisant la transformation au niveau local et en dictant les prix de ses produits à l’international ?