26.1 C
Lomé
14 août 2022
Le Nouveau Reporter

1er anniversaire du Rotary Club Lomé-Acacia: Ecojogging, zumba et sensibilisation sur l’hépatite ont marqué la célébration

Le Rotary club Lomé-Acacia a un an d’existence. Pour célébrer en beauté cet anniversaire, le club a initié une activité citoyenne d’Ecojogging, une zumba et une sensibilisation sur l’hépatite, ce dimanche 12 juin à Lomé.

Plusieurs jeunes rotariens et Ecojoggers ont répondu présents à cette célébration qui pour le président du Rotary club Lomé-Acacia, Luc KOEGAH, marque une étape importante. « Nous avons organisé aujourd’hui une activité dénommée Ecojogging qui s’inscrit dans le plan d’action de notre anniversaire. Nous venons d’avoir un an de vie au sein de la famille rotarienne. Notre groupe Rotary Lomé Acacia a obtenu sa remise de charte le 12 juin 2021 et aujourd’hui ça fait 12 mois que nous sommes en vie, c’est grâce à plusieurs personnes », a déclaré le président.

Partie de la station Total Agbalepedo, la course a chuté au terrain du lycée d’Agoè Nyivé. Pour ces rotariens, un corps sain doit rester dans un environnement sain. Sur le terrain en plein air, la séance a été clôturée par une danse zumba et une sensibilisation sur l’hépatite B.

« Nous avons parcouru environ 4 kilomètres pour ramasser les déchets. Ces déchets seront recyclés pour faire beaucoup de choses utiles », a souligné Félix Tagba, fondateur d’Ecojogging.

L’activité vise aussi à rassembler différents acteurs engagés dans l’écologie et dans la santé au sein du club. « L’Ecojogging est pour nous une occasion d’entretenir notre corps tout en entretenant aussi l’environnement » a soutenu Luc KOEGAH. Il ajoute que c’est un soutien que le club apporte à la population qui a besoin de ces genres d’activités. Pour lui les rues de la commune d’Agoè sont remplies de déchets et cette activité vient pour aider et sensibiliser les riverains, afin de lutter contre la pollution à travers les déchets.

Cette séance d’activité a permis de ramasser 50 kilogrammes de déchets plastiques. « Une fois que nous voyons que notre environnement est sale, nous devons le préserver en ramassant les ordures, en les triant et en les recyclant. Ceci permet d’avoir un environnement sain. Donc j’invite toute la population à rendre son environnement sain et nous allons éviter le développement des maladies », a conseillé le président M. KOEGAH.

Un an de vie d’Acacia, se résume à travers plusieurs activités qui ont permis de rendre dynamique et visible les visions du groupe. Ces activités sont souvent organisées à l’endroit des enfants défavorisés, à travers des dons de kits scolaires, des actions envers les artistes, des soutiens aux ménages à travers des dons en vivre, en numéraire, mais aussi des sensibilisations et des dons aux personnes atteintes de la drépanocytose à valeur d’un million de francs CFA. D’autres actions plus diversifiées sont en projection pour les années à venir.