30 C
Lomé
10 avril 2021
Le Nouveau Reporter

Agriculture : projet « développer et intégrer des chaînes de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives », nouveau joyau des acteurs

Un séminaire a réuni, ce mercredi 24 mars 2021 à Lomé, les responsables et acteurs du domaine agricole autour du projet de « développer et intégrer des chaînes de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives ». Élaboré par le Mécanisme inclusif de financement agricole (MIFA) et le Crédit coopératif italien (FEDERCASSE) en collaboration avec le COPERMUNDO et la Fondazione Aurora, le projet a été présenté en symbiose par visioconférence lors de cet atelier meublé par trois panels.

Faisant suite à un mémorandum d’entente signé le 19 juillet 2019, entre le MIFA et le Crédit coopératif italien (FEDERCASSE), le projet « Développer et intégrer les chaînes de valeur dans l’agriculture togolaise par l’instrument des coopératives » a été présenté ce mercredi aux actueurs, aux institutions et aux bénéficiaires. Il a pour objectif général d’accroître l’intégration des chaînes de valeur pour augmenter la productivité des sociétés coopératives, la valeur ajoutée créée par les coopératives et leur capacité d’offre d’emploi.

Inscrit dans la dynamique institutionnelle du MIFA et la stratégie de développement du gouvernement togolais à travers le Plan national de développement (PND/2018-2022), le présent projet, nouveau moyen de réussir la mise en œuvre du l’axe 2 du PND, est structuré autour du renforcement des coopératives de transformation / commercialisation avec la prise de participation des coopératives de production primaire et la structuration des marchés internes et accès aux marchés internationaux.

Les participants au séminaire ont été édifiés sur la “Structuration et renforcement des capacités coopératives”, la “Structuration et accès aux marchés” et l”Expansion et renforcement de l’accès aux financements”.

D’après le directeur général du MIFA, Artistide Agbossoumonde, « Cet atelier se veut donc un creuset d’échanges entre acteurs et bénéficiaires dans la mise en œuvre du projet. Il devrait permettre de diffuser les informations essentielles sur le contenu du projet, ses objectifs et sa méthode et de vulgariser les informations afin de recueillir les observations et recommandations des parties prenantes, acteurs et bénéficiaires ».

A ce jour, le MIFA SA a facilité le financement à hauteur de 15 milliards de francs CFA à plus de 171 000 acteurs agricoles dont plus de 166 000 producteurs, essentiellement des membres des coopératives. Un financement de 15 milliards pour le secteur agricole en moins de 3 ans au travers du MIFA SA peut sembler satisfaisant. Mais le défis reste grand, car en effet, seul 9% des financements octroyés l’ont été au profit des producteurs, donc des coopératives.

Lire aussi : Projet Agoè Shem : Memounatou Ibrahima subventionne les meilleurs projets à hauteur de 2 500 000 FCFA chacun