27.1 C
Lomé
19 août 2022
Le Nouveau Reporter

Aného: les Amazones de la gastronomie vont « cuisiner » la ville tricentenaire du 22 au 24 août prochains

La ville d’Aného sera aux goûts des savoir-faires culinaires locaux du 22 au 24 août 2022 à l’occasion de la première édition du ‘’grand’’ concours gastronomique dénommé : « Trophée des Amazones ». Cette compétition exclusivement réservée aux femmes, amatrices et professionnelles de cuisine, indique un communiqué, a pour objectif de leur offrir un cadre unique d’expression de leurs talents et de faire la promotion des produits locaux.

Initié par l’association du même nom, (Trophée des Amazones), le concours retient comme thème : « Méli Mélo de la Mer ». Il est placé sous le parrainage de l’association française « la Cuillère d’Or ». Et les épreuves se dérouleront sur le site du complexe Miadjoe à Aného.

« Chaque candidate est assistée par un commis et dispose de 3 heures 30 minutes pour réaliser une entrée, un plat et un dessert. Le plat, noté sur 100 points, doit être en adéquation avec le thème choisi par l’organisation. Légumes, fruits et produits frais doivent être issus de la production togolaise et de saison au moment du Trophée. Tout le contenu de l’assiette doit être comestible », annoncent les organisateurs à travers le communiqué.

La composition du jury donne de l’eau à la bouche. Il est constitué de la crème des professionnels de la cuisine reconnus dont Mme Ghislaine Arabian, cheffe étoilée du Guide Michelin, Mme Olivia de Souza, Marraine du Festival la Marmite, du chef du Ministère d’Outre-mer et des chefs de cuisine locaux; des personnalités du secteur public et privé.

Les lauréates recevront plusieurs prix et les 1ères représenteront l’Afrique à Paris (France) à l’unique concours international de la gastronomie 100% féminin, le 09 novembre 2022.

Au programme du concours des ateliers de formation à l’endroit de l’ensemble des participantes.

Pour Nathalie Essie Hovor DUBOIS, présidente de l’association ‘’Trophée des Amazones’’, ce concours représente une réelle opportunité de mettre en avant le patrimoine culinaire local et traditionnel et remettre la gastronomie africaine à l’honneur.
« C’est aussi un cadre pour véhiculer les vertus de partage, de rigueur, de l’excellence et de la solidarité » a-t-elle précisé.

Rappelons que le Trophée des Amazones est une association à but non lucratif dont le siège est en France. Son objectif est d’accompagner et de valoriser les femmes dans toute la diversité des métiers de l’alimentation.