Récépissé N° 0010/HAAC/12-2020/pl/P

Cimenterie : CIMCO, quand la qualité cimente le métier!

Date:

Avec la diffamation ourdie contre la nouvelle cimenterie qui a démarré ses activités au Togo depuis quelques mois, la société a été obligée de marquer une sortie afin de rassurer la clientèle. Et de démontrer qu’au cœur de son métier de fabrication du ciment, la qualité vaut la prunelle des yeux.
Depuis le début de la production du ciment CIMCO en avril 2022 au Togo, la société est consciente que la sérénité de certains acteurs a été ébranlée. Mais, ce n’était pas suffisant pour que des structures s’organisent pour être complices d’une cabale ourdie contre la société. C’est pourquoi, la société tient à rassurer le consommateur togolais de la qualité de son ciment qui répond aux standards internationaux.
Et cela a été prouvé dans bien de pays comme le Burkina avec deux cimenteries (CIMFASO et CIMASSO) et en Côte d’ivoire avec CIMIVOIRE. La politique qualité a toujours guidé l’action de la CIMCO que ce soit dans le processus de production ou dans la stratégie marketing et commercial.


Pour ce qui est de la qualité dite douteuse de du ciment imaginée par certains médias, la société est confiante sur la question. Pour la société, les sources anonymes de l’article sont des montages. La société regrette la face sombre de ces médias qui se cachent sous des cagoules pour boxer en dessous de la ceinture.
La Cimenterie de la côte ouest africaine (Cimco) est une filiale de Cim Metal Group. Elle est spécialisée dans la production du ciment et est basée dans la plupart des pays de l’Afrique de l’ouest.
La société, dans un souci d’équilibre de l’information, invite à prendre le minimum de précaution en cherchant à obtenir sa version toute publication. Au lieu de cela, un média ” s’est résolu, sûrement dans le cadre de son plan de diffamation, de nous laisser un message le 31 octobre 2022, et de publier illico presto son article le 2 novembre 2022. Le 1e novembre 2022 étant un jour férié, le rendez-vous ne pouvait être pris qu’à partir du 2 novembre 2022. Cela ressemble bien à une démarche de forme qu’à une véritable entreprise d’avoir notre version” a regretté la société.
La société regrette tout de même cette agitation qui affiche “manifestement une volonté de nuire que d’informer l’opinion et de jeter en pâture une société qui participe à l’effort de construction du Togo, à la création de richesses et d’emplois. Nous savons compter sur la clairvoyance du consommateur togolais qui ne va certainement pas suivre certains dans leur aventure”.
La société de CIMCO informe par ailleurs qu’elle est régulièrement contrôlée par le Laboratoire national du bâtiment et des travaux publics (LNBTP) qui n’a jamais eu à l’interpeller sur la qualité de son produit. Depuis le démarrage de l’usine en avril 2022, les échantillons sont envoyés au niveau du LNBTP pour assurer que les résultats, obtenus dans nos laboratoires qui sont certifiés par un organisme indépendant, sont conformes. C’est ce qui permet de de s’assurer de la qualité du ciment mis sur le marché togolais. Au Togo, c’est la norme internationale qui s’applique en ce qui concerne la résistance et la composition.

Le Nouveau Reporter
@: [email protected] Pour vos demandes de couvertures médiatiques, annonces, pub, productions multi-support… Veuillez-vous adresser au : Tél : (00 228) 92 60 75 77 / 99 50 60 10
spot_img