25.3 C
Lomé
24 juin 2021
Le Nouveau Reporter

Cinéma : le fonds pour la jeune création francophone soutient 14 projets en Afrique dont 1 du Togo

La commission du Fonds pour la jeune création francophone s’est réunie le 27 novembre 2020 pour sélectionner les projets en production et post-production.

Au rang de ces projets 55 projets en provenance de 16 pays d’Afrique subsaharienne, de l’Océan Indien et d’Haïti étaient candidats, 14 d’entre eux ont été soutenus, dont 12 en production (2 court-métrages, 7 long-métrages et 3 séries) et 2 long-métrages en post-production.

Les projets soutenus sont portés par des réalisateurs et réalisatrices du Burkina Faso (2 projets), Cap-Vert (1), Côte d’Ivoire (1), Iles Comores (1), Gabon (1), Madagascar (2), Niger (1), Rwanda (1), Sénégal (3) et du Togo (1).

Selon les résultats dévoilés par la commission, on note pour les aides à la production en Court-métrages des sélectionnés comme « L’envoyée de Dieu », fiction de Mme Amina ABDOULAYE MAMANI (Niger), produite par M. Michel K. ZONGO (Diam Production – Burkina Faso) Aide attribuée : 25 000€ (15 000€ du Fonds JCF + 10 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

« Un cri dans le désert », animation de M. Sitraka RANDRIAMAHALY (Madagascar), produite par M. Lanto Fehizoro RANIRISON (Homemade Cinema and Technology – Madagascar)
Aide attribuée : 22 000€ (12 000€ du Fonds JCF + 10 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

Pour les Séries:

« Mami Wata », fiction de Mme Samantha BIFFOT (Gabon), produite par M. Marcel EDOU (Princesse M – Gabon) Aide attribuée : 30 000€ (20 000€ du Fonds JCF + 10 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« Nabu et Yara – Saison 2 », animation de M. Honoré ESSOH (Côte d’Ivoire), produite par Kouamé Roland KOUMAN (Studio 6 – Côte d’Ivoire) Aide attribuée : 40 000€ (25 000€ du Fonds JCF + 15 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« Start », fiction de M. Njaka MANANTSOA (Madagascar), produite par M. Ndriana Guy RAZANAMASY (Tamaboo films – Madagascar) Aide attribuée : 40 000€ (25 000€ du Fonds JCF + 15 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

Pour les Long-métrages:

« Banel et Adama », fiction de Mme Ramata-Toulaye SY (Sénégal), produite par M. Oumar SY (Astou Films – Sénégal) Aide attribuée : 70 000€ (45 000€ du Fonds JCF + 25 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« Benimana, Les Enfants de Dieu », fiction de Mme Marie-Clémentine DUSABEJAMBO (Rwanda), produite par M. Moustapha SAWADOGO grand (Imagi’nation Sarl – Burkina Faso) Aide attribuée : 110 000€ (60 000€ du Fonds JCF + 50 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« Broken Drums », fiction de M. Akakpo Massinou BOSSOU-HUNKALI (Togo), produite par Mr Marcelin BOSSOU (Marbos production – Togo) Aide attribuée : 70 000€ (35 000€ du Fonds JCF + 35 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« Dent pour dent », fiction de M. Mamadou Ottis BA (Sénégal) produite par M. Souleymane KEBE (Sunuy Films – Sénégal) Aide attribuée : 70 000€ (40 000€ du Fonds JCF + 30 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« Le Tribunal du Fleuve », documentaire de M. Alassane DIAGO (Sénégal), produit par Mme Katy Léna NDIAYE (Indigo Mood Films – Sénégal) Aide attribuée : 50 000€ (30 000€ du Fonds JCF + 20 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« Sankara, la fin d’un homme intègre », fiction de M. Issaka COMPAORÉ et Léandre-Alain BAKER (Burkina Faso – Congo Brazzaville), produite par M. Didier RAMDE (SAFIPRO – Burkina Faso) Aide attribuée : 110 000€ (60 000€ du Fonds JCF + 50 000€ de bonus DEENTAL-ACP).
« The New Man », documentaire de M. Yuri CEUNINCK (Cap Vert), produit par Mme Natasha RODRIGUES (Kori Kaxoru Films – Cap Vert). Aide attribuée : 70 000€ (40 000€ du Fonds JCF + 30 000€ de bonus DEENTAL-ACP).

Pour les aides à la post- production

« Carton rouge », documentaire de M. Mohamed SAID OUMA (Iles Comores), produit par M. Housseine EZIDINE (Les Films Façon Façon – Iles Comores) Aide attribuée : 10 000€
« Sur les traces du père », documentaire de Mme Delphine YERBANGA (Burkina Faso), produit par Mme Mamounata NIKIEMA (Pilumpiku Production – Burkina Faso) Aide attribuée : 5 000€
Le prochain appel à projets pour les projets en développement sera ouvert du 11 janvier au 1er avril 2021. Celui pour les projets en production et post-production sera lancé courant avril 2021.

Le Fonds pour la jeune création francophone est ouvert aux auteurs de 23 pays d’Afrique francophone de l’Océan Indien et d’Haïti ayant réalisé au moins un court-métrage et au plus un long-métrage. Depuis son lancement en 2017, 474 projets ont été déposés et 78 ont été soutenus, dont 38 au stade du développement, 36 au stade de la production et 4 au stade de la production.

Le Fonds pour la jeune création francophone est une association entre plusieurs partenaires : le CNC, la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB), Wallonie Bruxelles International (WBI), le Film Fund Luxembourg (FFL), la Société de développement des entreprises culturelles (SODEC), Téléfilm Canada, TV5MONDE, France Télévisions, la SACD France, la SACD Belgique, la SACD Canada et le Collectif Génération Films, qui en assure la gestion depuis Ouagadougou (Burkina-Faso).

Lire aussi:https://www.lenouveaureporter.com/colloque-la-lutte-contre-la-corruption-dans-la-commande-publique-en-questions/