29.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Concours international de plaidoirie OHADA 2021 : le Togo champion !

L’art de la rhétorique togolais est plein d’avenir. La pépinière togolaise dans l’art de bien parler fait si bien parler du pays à l’extérieur, que l’on peut s’exclamer et s’estimer heureux, que l’avenir est assuré et de beaux jours attendent les beaux orateurs au pays de Sami Tchak, Kossi Enfoui, Kangni Alem… Le Togo vient de remporter l’édition 2021 du Concours international de plaidoirie Génie en herbe OHADA, tenu du 13 au 18 septembre 2021 à Ndjamena au Tchad. Placé sous le signe du “Droit OHADA”, cette compétition universitaire à caractère scientifique où les jeunes étudiants en droit croisent les mots et le verbe, l’équipe du Togo a battu celle du Sénégal en finale.

Cette année, 10 pays ont pris part à ce concours notamment le Sénégal, le Burkina Faso, le Niger, le Bénin, le Mali, le Cameroun, le Congo, le Tchad, la Côte d’Ivoire et le Togo. Après 2012 et 2017, le Togo s’est adjugé son troisième sacre en 2021 grâce à une équipe composée de trois jeunes étudiants Togolais en droit : Rahile Mijiyawa, Adjevi Obed Néglokpé et Etonam Matthieu Doumeyan.

La compétition s’est déroulée en trois étapes dont les éliminatoires, la demi-finale et la finale, avec comme des QCM sur le droit OHADA, des questions d’intégration africaine qui portent sur les grands hommes, l’histoire, la géographie, la musique, la littérature, le sport… Et la plaidoirie où les candidats jouent le rôle d’avocats devant un jury composé de vrais juges, de vrais avocats, de vrais professeurs d’université.

L’originalité de cette année est que chaque pays a dégagé un candidat qui a joué le rôle de médiateur entre deux parties en conflit. C’était en demi-finale . Les points obtenus ont été ajoutés aux points des plaidoiries et des écrits pour dégager les finalistes.

L’équipe togolaise, issue des meilleurs du concours national de plaidoirie ouvert aux étudiants des facultés de de droit des universités publiques et privées du Togo, a décroché l’étoile avec comme récompense des diplômes de participation et de champion, des ouvrages, etc.

Quelles sont les qualités de l’équipe togolaise ? « Nous avons cette année la chance d’avoir des étudiants très brillants, qui ont été assidus durant les entraînements et qui sont très bon en plaidoirie. Leur point fort et ce qui permis de faire la différence c’est l’écrit. Nos étudiants sont très fort à l’écrit que ce soient sur les questions sur le droit des affaires, sur la culture juridique africaine et c’est ça qui a permis de faire la différence. La rigueur, la constance dans le travail, l’esprit d’équipe, l’acceptation de l’autre avec ses qualités et défauts un leadership conséquent dans le coaching, font partie des secrets de l’équipe togolaise », nous a confié Koamivi Agbah, coach de l’équipe togolaise, juriste d’entreprise de formation.

Au-delà du sacre, la togolaise Rahile Mijiyawa, a été élue meilleure plaideuse de du concours. Le Togo s’est donc taillé une place de choix dans le domaine et aura la lourde tâche de défendre son titre de champion l’année prochaine.

Lire aussi : Foire Internationale Istanbul OIC Halal Expo 2021 : participation du Togo, les inscriptions lancées