25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Coronavirus en France : Didier Raoult attaqué de tous côtés

Le professeur Didier Raoult défraie la chronique depuis l’apparition de la pandémie de coronavirus en France. Ces dernières semaines, il subit des attaques venant de ses collègues scientifiques mais également des membres du gouvernement. Ceci à cause de ses prévisions. Cette fois-ci, il est sévèrement critiqué par le Premier ministre français, Edouard Phillipe et le ministre de la santé, Olivier Véran.

« Tel savant nous dit, affirmatif et catégorique, qu’il ne peut pas y avoir de deuxième vague et que le virus s’éteindra avec l’été, tel autre, tout aussi savant et respecté, nous dit l’inverse. L’Histoire nous dira qui avait raison. Mais je crains que nous n’ayons pas le temps d’attendre que l’Histoire se fasse juge », a déclaré Edouard Phillipe lundi dernier devant le Sénat.

Le ministre de la Santé Olivier Véran, quant à lui, s’est exprimé dans les colonnes du journal Le Parisien. En référence aux premières vidéos publiées fin janvier du professeur Raoult, il dit : « En termes de prévisions, je préfère me référer à des experts qui ne disent pas qu’il y aura moins de morts du coronavirus que par accidents de trottinette ! Ou qui ne disent pas qu’il n’y aura pas de seconde vague après avoir dit qu’il n’y aurait pas de première vague ».

Le professeur Didier Raoult ne reste pas indifférent face à toutes ces attaques. «Tout le délire autour de la gravité monstrueuse de cette maladie est une autre forme de délire déraisonnable », a-t-il déclaré, propos rapporté financialafrik.com.

Le professeur Didier Raoult est le directeur de l’Institut hospitalo-universitaire (IHU) de Marseille. Il préconise l’usage de l’hydroxychloroquine pour traiter le covid-19.