28 C
Lomé
28 février 2021
Le Nouveau Reporter

E-éducation : RETICE, un système numérique performant sans Internet voit le jour au Togo

Associer le numérique à l’étude de manière ingénieuse avec des technologies de pointe, est également possible au Togo grâce au docteur Victor Agbegnenou, promoteur du projet RETICE. Ce jeudi 21 janvier 2021 à Lomé, docteur Agbegnenou a tenu une conférence de presse pour faire découvrir le joyau numérique.

Tenue à l’Ecole supérieure d’administration et de gestion notre dame de l’Église (ESAG-NDE), la rencontre du docteur avec les médias s’est axée autour du RETICE. En effet, RETICE-PWCD, école numérique pour tous, est un système numérique sans Internet qui permet de mettre en contact virtuel, les enseignants et les apprenants.

« Nous avons une solution numérique de pouvoir communiquer sans file au sein de l’enceinte de l’établissement sans se connecter à Internet… Le principe est que le coût du dispositif qui revient à l’élève ne doit pas dépasser le coût des fournitures », a expliqué docteur Agbegnenou promoteur de RETICE.

Comment ça marche ? « Avec une fréquence, ont peut couvrir un rayon de 10 à 20 km avec une envergure de 40 km. Avec des installations de caméras, les apprenants peuvent suivre les cours chez eux en temps réel ou en différé », a répondu le promoteur Agbegnenou.

L’Ecole supérieure d’administration et de gestion notre dame de l’Église (ESAG-NDE), ayant le premier établissement d’enseignement à adhérer à l’intranet RETICE, une salle est équipée de serveurs et de cloud locaux à hauteur basse et proche.

De surcroît, un dispositif à trois niveaux, notamment la plateforme, le réseau et les terminaux qui sont l’équipement de l’enseignement et des apprenants. Les énergies renouvelables font également partie du programme et il revient à chaque établissement d’adhérer la l’énergie ou pas.

Le Réseau énergies TIC pour l’éducation et les entreprises (RETICE) est un réseau intranet qui « couvre localement la zone ciblée et donc la confidentialité et la protection sont se mise », a expliqué docteur Victor Agbegnenou.

Lire aussi : Le cartable numérique de Victor Agbegnenou apprécié au Club diplomatique de Lomé