24.1 C
Lomé
27 septembre 2021
Le Nouveau Reporter

Elim. CAN 2021 : le Togo impuissant s’enfonce, les Comores féconds donnent naissance à une qualification historique

C’est fait pour les Cœlacanthes comoriens. Au Stade Malouzini de Moroni dans la capitale comorienne, la 5e journée des éliminatoires de la CAN 2021 a souri aux Comores. Les Comores ont obtenu leur première et historique qualification à la Coupe d’Afrique des nations, ce jeudi 25 mars 2021 face aux Éperviers du Togo (0-0). Ils ont besoin d’un résultat nul pour se qualifier, et ils l’ont obtenu face à une formation togolaise de bonne figure mais irréaliste.

Avec une équipe hybride composée de plus de locaux que d’internationaux, le sélectionneur des Éperviers Claude Le Roy a proposé un 4-4-2 face à un 3-4-3 des Cœlacanthes de Comores. Les Éperviers se sont bien comportés en première partie : bloc soudé, agressif dans l’entre-jeu, repli défensif rapide et groupé, beaucoup de sans froid, connexion offensif entre les milieux et les attaquants.

Les cinq locaux titularisés ont fait une bonne prestation surtout dans la discipline tactique. Le jeune Josué Doké s’est montré très impressionnant en attaque aux côté de son compère et aîné Ihlas Bebou très virevoltant face à la défense comorienne. Le portier des Comores, Ali Hamada s’est montré décisif face aux velléités offensives togolaise tout comme le gardien togolais Djehani N’guissan très anticipatif.

Le Togo est parvenu à trouver le chemin des filets en fin de première partie mais sur un hors-jeu : 0-0, score à la pause.

De retour après 45 min de pause, les Éperviers ont débuté la deuxième partie avec plus d’envie offensive. Doké José bute sur l’expérimenté Ali Ahamada (51e) minute. Deux minutes plus tard, il sert sur un centre Ihlas Bebou qui manque le cadre de la tête. Les 17 premières minutes de ce second round ont été à l’actif des Togolais avec le jeune milieu Tchakei Marouf qui distille de bonne passe.

Les Cœlacanthes, sentis menacés par les Éperviers ont réveillé le diable qui dormait en eux. Abdullah Raffidine, El Fardou Ben Mohamed, Saïd Bakari ont pris le jeu offensif des Comores à leur compte mais c’est sans compter avec la vigilance de Djehani N’guissan. Ainsi, depuis la 65e minute, la pression a changé de camp.

Les Comoriens sont passés à la vitesse supérieure sans pour autant violer la cage togolaise. Ouro-Agoro Ismail entré en jeu en remplacement de Josué Doké, a apporté de son poids. A la 85e minute, le Togo peut remercier Djehani N’guissan qui s’est imposé face au nouvel entrant comorien, l’attaquant Youssouf Ibroihim.

Bonne figure mais irréaliste, le Togo, déjà éliminé de la course à la qualification, s’est n’a pas su sauver l’honneur. Avec ce résultat, les Comores et l’Égypte sont qualifiés dans ce groupe G. Le Togo et le Kenya sont éliminés, ainsi, la rencontre entre les deux sélections lors de la 6e et dernière journée à Lomé ne sera qu’une formalité.

Lire aussi : Elim. CAN 2021/Comores vs Togo : Mlapa Peniel blessé, Steve Lawson bloqué