24.1 C
Lomé
12 août 2022
Le Nouveau Reporter

Exactions policières : Yark Damehame ordonne à ses agents de faire « preuve de professionnalisme »

Le couvre-feu a été décrété au Togo depuis mercredi 1er avril 2020 pour assurer la protection des citoyens face à la menace du covid-19. Quelques jours après cette décision, le ministre de la Sécurité et de la Protection civile a dressé un bilan et a convié les forces de l’ordre et de sécurité à respecter « les normes déontologiques dans l’application de toutes les mesures prises par le gouvernement ».

Dans un communiqué publié samedi 04 avril, le Gal Yark Damehame a salué le travail de la force spéciale anti-pandémie composée de cinq mille (5000) agents des forces de l’ordre et de sécurité.

« Dans l’ensemble, une grande majorité des populations de notre capitale respecte scrupuleusement cette mesure imposée par les contraintes d’urgence sanitaire du moment. D’autre part, certains concitoyens faisant fi du couvre-feu, se retrouvent encore dans les rues aux heures interdites, sans motif ni raison valable. De même, il nous a été rapporté de plusieurs sources concordantes, des cas de bavures et d’exactions commises par certains éléments des forces de l’ordre et de sécurité appelées à faire respecter les décisions du gouvernement dont le couvre-feu ».

A ces agents de l’ordre et de sécurité qui vont déloyalement au-delà de ce qui leur a été consigné, le ministre Yark Damehame demande plus de professionnalisme : « En tout état de cause, aucun cas de voies de fait sur un quelconque citoyen ne restera impuni » prévient le Général qui rappelle aux citoyens de contacter le « 1014 » pour signalement de toute sorte de violence exercée par un élément des forces de l’ordre sur les usagers.