29.1 C
Lomé
25 octobre 2021
Le Nouveau Reporter

Festival du film grand public : « Ces films souvent taxés d’amateurs, impressionnent et drainent beaucoup de monde », Lucien Tukui HLAGA

Du 07 au 11 septembre 2021, a eu lieu à Lomé la 2e édition du festival de film grand public. Organisée par l’association  Rencontre africaine des technologies de l’information et de la communication (RATIC) et HKL Films, le thème de cette année cadre si bien avec le contexte sanitaire du moment : ’’Les films grand public face aux défis liés à la covid-19’’. Dans cette interview avec Togo matin, le réalisateur Lucien Tukui HLAGA, directeur général du 2FGP, expose un bilan positif.

TM : Pourquoi le festival de film grand public ?

Lucien HLAGA : Le festival de film grand public est un festival qui met en compétition des films qui n’ont pas souvent la chance de participer aux festivals classiques que nous connaissons . Ces films souvent taxés d’amateurs, impressionnent et drainent beaucoup de monde tant sur les réseaux sociaux que devant chaînes de télévision. Ce festival vient donc mettre devant les projecteurs ces œuvres et encourager leurs créateurs à travers la rubrique compétition.

En quoi cette deuxième édition diffère-t-elle de l’édition 2019 ?

Cette deuxième édition est très spéciale à cause de la pandémie covid 19 et le format que nous avons adopté, qui est la diffusion des films en ligne cadre très bien avec le respect des mesures barrières.Tout se fait grâce aux technologies de l’information et de la communication,du vote du public sur notre page Facebook et YouTube,aux diffusions des films essentiellement sur notre chaîne YouTube au lieu de la projection plein air de l’année passée.

Combien de films avez-vous reçu ? Et combien ont été primés ?

Cette année nous avons enregistré 47 venant de 7 pays répartis dans 5 catégories; 5 films sont sortis du lot dont deux (02) de la RDC,un (01) de Brazzaville,un (01) du Cameroun et un (01) du Togo.

Quel film a remporté le premier prix?

Le film qui a remporté le premier prix est titré “Hulaï” de la RDC. Il a réussi à impressionner le grand public et les jurys.

Vous prévoyez une cérémonie de remise de trophées aux lauréats, comment comptez vous y prendre en cette période critique due à la covid19 ?

Effectivement, une soirée de remise de trophées entre lauréats et les médias est prévue pour ce 16 octobre  mais dans le respect strict des mesures barrières.

Un mot en guise de conclusion

Je ne saurai conclure sans exprimer mon satisfecit par rapport à  la réussite de cette édition 100% digitale  jamais expérimentée. Mes gratitudes vont également aux bonnes volontés à savoir le gouvernement togolais à travers le Fonds FAC, Prinz Lorenzo, et les amis qui ont cru en ce projet. Je lance par l’occasion un appel à toutes les bonnes volontés et aux partenaires qui hésitent encore de nous ouvrir leurs portes pour l’édition 3 qui s’annonce très prometteuse car nous comptabilisons déjà plus de 10000 vues sur les réseaux sociaux .

Source : Togo Matin, N°960 du 11 Nov 2021

Lire aussi : Myriam Dossou a présenté les avancées du Togo en matière d’entrepreneuriat social au webinaire sur l’ESS