25.1 C
Lomé
9 août 2022
Le Nouveau Reporter

Frontière Togo-Ghana : des personnes indélicates traversent malgré le coronavirus

Malgré la fermeture des frontières terrestres entre le Togo et le Ghana pour lutter contre la propagation du nouveau coronavirus, des indélicats continuent de violer la décision des autorités.

Ce jeudi 23 avril 2020, neuf (09) personnes, dont sept (07) Nigérians et deux (02) Ghanéens ont été « appréhendées dans le village de Yegbekope, district d’Akatsi, par les agents du Service d’Immigration de la région de la Volta au Ghana, alors qu’elles tentaient de traverser illégalement la frontière pour se rendre au Togo ». Les Nigérians ont été reconduits alors que les ghanéens ont été gardés pour la suite de la procédure.

La propagation de l’épidémie a obligé plusieurs pays à adopter des mesures drastiques dont la fermeture des frontières terrestres et aériennes. Le Togo fait aussi partie de ces pays qui ont su hausser le ton face à la propagation du covid-19.

En outre, la frontière Togo-Ghana qui était un carrefour commercial est presque abandonné pour des raisons liées aux décisions prises par le gouvernement. Une minorité de personnes continuent et prennent d’énormes risques pour franchir les mesures adoptées. Il faut dire que la survie l’emporte sur le risque de se faire arrêter.