24.1 C
Lomé
16 août 2022
Le Nouveau Reporter

Le ministre Bataka convie les citoyens à signaler la présence de l’Atrazine et le Paraquat sur le sol togolais

Le gouvernement togolais a pris un décret le 17 mai 2018 interdisant l’importation, la commercialisation et l’utilisation de l’Atrazine et le Paraquat, deux pesticides dangereux pour la santé. Et des actions menées ont permis de saisir en 2019 13,5 tonnes d’atrazine. Mais une vidéo circulant depuis quelques jours sur les réseaux sociaux montre des pesticides interdits d’utilisation en France et qui seraient présents sur le territoire de certains pays africains dont le Togo. Ce qui fait réagir Koutéra Bataka, ministre en charge de l’Agriculture.

Une vidéo circule sur les réseaux sociaux montre que l’Atrazine et le Paraquat, deux pesticides dangereux seraient présents sur le sol togolais. Alors qu’ils sont interdits d’utilisation dans le pays. Cela a fait réagir rapidement le ministère de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique. Dans un appel, le ministre Koutéra Bataka, exhorte les populations à signaler la présence de ces deux produits sur le territoire togolais.

« Nous saisissons la présence occasion pour convier tous les citoyens et particulièrement les acteurs des chaînes de valeur agricole à signaler toute présence de ces produits sur le territoire togolais aux services techniques du ministère de l’Agriculture, de la Production animale et halieutique en vue des mesures et diligences appropriées à prendre. Nous remercions les uns les autres pour leurs sollicitudes constantes et leurs contributions visant à faire du Togo un pays élite en matière de protection durable et de promotion d’une alimentation saine pour les populations. Pour tout besoin d’information complémentaire ou de signalement, prière contacter la direction de la protection des végétaux, sise à Cacavéli, au 90 86 71 72 / 70 43 47 77 / 22 51 44 04, ou les directeurs régionaux de l’Agriculture dans les chefs-lieux des régions économiques du pays », a-t-il écrit.

L’atrazine est l’un des herbicides les plus utilisés sur des cultures comme le maïs, le blé, le sorgho … dans beaucoup de pays. Une étude épidémiologique menée de 2002 à 2006 en Bretagne (France) sur 3500 femmes enceintes prouve que les femmes ayant des traces d’atrazine dans les urines avaient 70% de risques supplémentaires de donner naissance à un enfant ayant une petite circonférence crânienne. En 2007, un rapport a mis en cause le même produit comme un produit cancérigène. Quant au Paraquat, il cause des effets indésirables sur la santé lors de contacts prolongés.

Un autre pesticide fait présentement objet d’interdiction au Togo. Il s’agit du Glyphosate et tout produit le contenant. Un arrêté sorti le 16 décembre 2019 interdit son importation, sa commercialisation et son utilisation.