30.1 C
Lomé
23 juin 2022
Le Nouveau Reporter

Les Togolais veulent voir plus de femmes à des postes clés (sondage Afro baromètre)

L’organisme de sondage Afro baromètre vient de publier de nouvelles données. Selon une nouvelle étude, les Togolais sont majoritairement d’accord pour la promotion des femmes à de grands postes décisionnels de leur pays. Ils apprécient ce qui est déjà fait, mais ils souhaitent que l’on aille plus loin.
Environ neuf Togolais sur 10 (88%) affirment que les femmes devraient être aussi éligibles aux postes politiques que les hommes. La majorité des citoyens expriment leur confiance envers la Première ministre Victoire Tomégah-Dogbé (53%) et approuvent sa performance au cours des 12 derniers mois.

Malgré des progrès, les femmes togolaises continuent à traîner derrière les hommes dans les domaines de l’éducation, de l’accès à l’information aux technologies, et aux finances. Le manque de femmes à des postes d’influence, les inégalités d’accès à l’éducation et de traitement en milieu professionnel, et les violences sexistes sont les plus importants défis liés au genre auxquels se confrontent les Togolais.

D’ailleurs, La violence basée sur le genre est « assez courante » ou « très courante » selon 27% de Togolais. Malheureusement, la loi du silence continue de prendre le dessus. En effet, six Togolais sur 10 (61%) estiment qu’il est « très probable » ou « quelque peu probable » qu’une victime d’une violence basée sur le genre qui se plaint soit harcelée ou humiliée par sa communauté.

Lire aussi:Togo : la crise de confiance dans les partis politiques très prononcée (enquête Afrobarometer)