25.1 C
Lomé
10 août 2022
Le Nouveau Reporter

Lutte contre le covid-19 : le FMI décaisse 131,3 millions de dollars pour le Togo

Les conséquences humanitaires et économiques causées par la pandémie de coronavirus sont considérables dans les pays touchés par la maladie. Ce qui amène les institutions financières internationales dont le Fonds monétaire international (FMI) à donner un coup de pousse à ces pays. C’est ce qu’il vient de faire pour le Togo. L’institution a décidé de décaisser 131,3 millions de dollars (plus de 65 milliards de francs CFA) pour le pays afin de lutter contre la pandémie.

La décision a été prise par le Conseil d’administration du FMI au cours d’une réunion portant sur l’achèvement de la sixième et dernière revue des résultats économiques obtenus par le Togo. Ceci dans le cadre d’un programme appuyé par un accord au titre de la Facilité élargie de crédit (FEC). Etant conscient des implications humaines et économiques de la pandémie de covid-19, le Conseil d’administration de l’institution a approuvé une augmentation de l’accès.

« Le Conseil d’administration du FMI achève la sixième revue de l’accord FCE en faveur du Togo, approuve une augmentation de l’accès pour faire face à l’impact du covid-19. La décision du Conseil d’administration autorise un décaissement immédiat de 131,3 millions de dollars pour le Togo, ce qui est presque quatre fois plus important que le montant initialement prévu », peut-on lire sur le site de l’institution ( www.imf.org).

Lire aussi : Covid-19 : la Banque mondiale et le FMI demandent la suspension du remboursement des dettes des pays en développement

« La performance du Togo au titre du programme soutenu par la FEC a été globalement satisfaisante. Alors que la reprise économique s’était raffermie, elle a été entravée récemment par la pandémie de covid-19. Les perspectives macroéconomiques sont sujettes à une grande incertitude. Les autorités prennent des mesures immédiates pour faire face aux implications humaines et économiques de la pandémie de covid-19 tout en préservant les réalisations budgétaires durement obtenues pendant ces dernières années », a déclaré à l’issue de la réunion, M. Mitsuhiro Furusawa, directeur général adjoint et président par intérim.

La FEC est un mécanisme de prêt qui apporte un accompagnement soutenu à moyen ou à long terme, sous la forme d’un programme, dans les cas de problèmes persistants de balance des paiements.